La Rose des Vents, une création spectaculaire de Jean-Michel Othoniel, aura enfin sa cérémonie d’inaugurale officielle dans le Golden Gate Park de San Francisco.

Souffrant de multiples retards au cours des deux dernières années, la cérémonie aura lieu le 15 septembre 2022 et sera un véritable événement en soi !

Jusqu’à 50 bénévoles, âgés de 12 à 80 ans, auront l’opportunité de faire partie d’un spectacle de danse en direct unique à l’image de ceux que Dimitri Chamblas, chorégraphe français, a organisé dans différentes parties du monde.

Si vous voulez faire partie de ce happening, aucune expérience de la danse n’est requise, juste la volonté de s’associer et de faire partie d’un « événement éphémère qui vise à réunir les communautés » comme le décrit Chamblas en parlant de son projet. Pour obtenir tous les détails et participer, veuillez contacter 836M à info@836m.org.

La Rose des Vents, l’imposante sculpture dorée qui se trouve maintenant devant le Conservatory of Flowers, a été installée en septembre 2015 par la Gallery 836M en partenariat avec le San Francisco Recreation and Park Department et la San Francisco Arts Commission. À l’origine, elle devait y rester jusqu’en janvier 2016 mais son séjour a été prolongé à plusieurs reprises car les fondateurs de 836M Julie et Sébastien Lépinard, fidèles admirateurs de l’artiste, ont cherché à pérenniser l’installation. « Nous voulions« , a déclaré le couple, « marquer la longue et profonde association entre deux villes connues dans le monde entier qui partagent des valeurs similaires sur la vie, la beauté et l’art, San Francisco et Paris. »

Othoniel San FranciscoSuite à l’engouement public sucité par La Rose des Vents, l’artiste et les propriétaires de la sculpture ont fait don de l’œuvre à la City’s Civic Arts Collection. Son emplacement permanent dans les jardins adjacents au Conservatory of Flowers a été approuvé par la Recreation and Park Commission le 6 décembre 2018. Son installation permanente tombait pendant la célébration du 150e anniversaire du Golden Gate Park, mais l’inauguration n’a pas pu avoir lieu à l’époque à cause des retards dus au Covid-19.

La Rose des Vents de Jean-Michel Othoniel rend hommage à la rose des vents, un outil ancien utilisé pour mesurer la direction du vent. Depuis qu’elle est libre de scintiller au soleil, de se déplacer au grè du vent ou de scintiller sous la pluie, la sculpture a intrigué et ravi les touristes et les résidents de San Francisco.

Pourquoi le Conservatory of Flowers?
Jean-Michel Othoniel a une longue association avec les fleurs et les jardins, et une grande partie de son travail s’en inspire : alors que La Rose des Vents a été installée pour la première fois dans le Golden Gate Park, il a remporté un concours international en collaboration avec l’architecte paysagiste français Louis Benech afin de participer à la rénovation du bosquet du Théâtre d’Eau dans les jardins du Château de Versailles. Les trois sculptures qui en résultent, Les Belles Danses (The Beautiful Dances) ont été inaugurées en mai 2015 et évoquent le roi Louis XIV dansant sur l’eau. Othoniel est le premier artiste contemporain à avoir une installation permanente sur le domaine royal depuis plus de 300 ans.

« Quand je suis venu pour la première fois à San Francisco en 1999 pour un spectacle au Yerba Buena Center for the Arts« , explique Othoniel, « je suis allé au Golden Gate Park pour visiter le Conservatory of Flowers et je suis immédiatement tombé amoureux de ce merveilleux lieu historique.  »

À propos de Jean-Michel Othoniel
Jean-Michel Othoniel vit et travaille à Paris. Il a commencé à travailler le verre au début des années 1990 après avoir été présenté à certains des meilleurs verriers de Murano, en Italie. À partir de 1996, il a commencé à créer des œuvres d’art pour des lieux spécifiques – des colliers géants suspendus dans les jardins autour de la Villa Médicis à Rome et des arbres dans les jardins de la Collection Peggy Guggenheim à Venise. En 2000, il transforme une station de métro parisienne en une double couronne de verre et d’aluminium et créé Le Kiosque des Noctambules. Dans des œuvres ultérieures pour l’exposition «Crystal Palace» à la Fondation Cartier à Paris et au MoCA à Miami, Othoniel a réalisé des sculptures énigmatiques en verre soufflé qui ressemblaient à des bijoux, à de l’architecture et à de gigantesques objets érotiques. En 2004, il a exposé ses colliers de verre autoportants au Musée du Louvre. En 2011, son importante rétrospective, « My Way », au Centre Pompidou à Paris a également voyagé au Leeum Samsung Museum of Art/Plateau à Séoul, au Hara Museum of Art contemporain à Tokyo, le Macao Museum of Art en Chine et le Brooklyn Museum de New York. Jean-Michel Othoniel est représenté par la Galerie Perrotin à Paris.

Merci 836M

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!