Alors qu’une nouvelle année débute, voici venu encore une fois, le temps des interrogations et des  bilans. Est-ce qu’il parle et lit mieux en français que l’an dernier ? Et par rapport à son petit cousin de Nantes qui a le même âge ? Quand rentrerons-nous en Belgique, au Canada ou en France ? Pourra-t-il alors réintégrer le système scolaire dans ce pays francophone ?  …  Vous voilà noyé.e sous des questions souvent sans réponse.

Je vous propose une stratégie en deux étapes pour ne pas rester sur vos questions mais transformer vos interrogations en actions.

Clarifier vos souhaits, vos voeux pour votre famille et vos enfants

Première étape, réfléchir à vos souhaits pour la famille et pour vos enfants, puis fixer un objectif général correspondant.

  • Les plans pour la famille par rapport à un retour dans un pays francophone : est-ce une alternative que vous envisagez à très court terme (moins de 6 mois), à moyen terme (moins de 3 ans) ,entre 3 et 10 ans ? Ou ce n’est pas du tout une option envisagée ?
  • Vos souhaits pour votre enfant : Est-il important pour vous que vos enfants parlent et écrivent un français impeccable ? Est-ce que au contraire votre souhait est qu’il puisse jouer et s’amuser avec ses cousins pendant les vacances, sans objectif ambitieux par rapport à l’écrit ? Est-ce important que vos enfants aient un niveau de français suffisant pour étudier dans un pays francophone s’ils le souhaitent ? 

Il n’est pas évident de répondre à ces questions. Dans tous les cas, pas d’inquiétude. Pour beaucoup d’entre nous, lorsque nous sommes arrivés dans notre pays d’expatriation, nous ne parlions pas la langue et nos enfants non plus. Ils s’en sont sortis et sont aujourd’hui parfaitement intégrés dans leur école locale. L’arrivée dans un pays francophone se prépare et s’accompagne comme l’arrivée et la scolarisation dans un nouveau pays. 

Établir un plan d’action avec des objectifs SMART

Deuxième étape : Maintenant que vous êtes un peu plus au clair avec votre objectif, il s’agit d’établir un plan d’action. 

Pour vous aider, je vous propose de vous inspirer de la méthode SMART, acronyme correspondant à Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste, Temporellement défini. 

  • Spécifique, propre à un enfant de la fratrie, à un moment particulier, 
  • Mesurable, on définit des indicateurs concrets et observables. Il s’agit donc souvent de chiffres : le temps “passé à”, un nombre de livres lus, un nombre de minutes à écrire, un nombre de cartes postales à envoyer…
  • Acceptable : il va falloir tenir dans la durée car la régularité est une des clefs du succès. Pour cet aspect, rien de mieux que de réfléchir avec le principal intéressé pour fixer ensemble le plan d’action.
  • Réaliste : la marche à gravir ne doit pas être trop importante. Vous devez également vous demander sur quelles ressources vous pouvez vous appuyer et si vous avez besoin d’aide pour y parvenir. Quelles personnes, quelles ressources…
  • Temporellement défini : fixer des étapes, définir des échéances, et planifier avec un agenda

Sauf si vous n’avez des attentes que par rapport à l’oral, il sera important de veiller à travailler tous les aspects : oral / écrit ainsi que la production et la réception. 

En effet, La maîtrise d’une langue passe par la maîtrise de quatre composantes indissociables : la compréhension orale, la compréhension écrite, la production orale et la production écrite.

Quelques exemples concrets

Les exemples ci-dessous peuvent vous paraître légers, mais n’oubliez pas qu’il faut tenir sur la durée avec un enfant motivé et des parents qui le soutiennent et qui ont aussi le temps de s’investir. Il ne faut demander ni trop à l’enfant, ni trop aux parents que vous êtes. 

Pour un adolescent avec comme objectif de “maintenir et approfondir la maîtrise de la langue française à l’oral et à l’écrit” :

  • Compréhension orale et production orale – Lire 1 roman par mois pendant 10 mois et en parler avec une personne (parent, grand-parent, oncle, parrain, ami…)  pendant une promenade de 30 minutes. Vous pouvez vous mettre d’accord pour que ce soit vous qui choisissiez 5 livres et lui les 5 autres (sélections de livres pour adolescents)
  • Production écrite – Écrire 4 articles, recettes, critiques de livre ou de série à publier sur le site internet pour adolescents French Bridge 
  • Compréhension orale – Écouter avec quelqu’un (parent, ami, cousin, grand-parent) une fois par mois un podcast puis en parler

(pour encore plus d’exigences en maîtrise de la langue écrite : Compléter un niveau de Voltaire par semaine) 

Pour un enfant de 10 ans avec comme objectif de  “maintenir et approfondir la maîtrise de la langue française à l’oral et à l’écrit” :

  • Maîtrise de la langue (grammaire conjugaison vocabulaire) – Faire 15 minutes d’activités sur la plateforme Savio, 4 fois par semaine
  • Compréhension écrite – Lire un livre par mois pendant 10 mois (sélections de livres pour enfants)
  • Production écrite – Écrire sur un petit cahier souvenir, une fois par semaine 15 minutes
  • Compréhension orale et production orale – une fois par semaine, écouter un podcast avec … et en parler après pendant 5 minutes.

(pour encore plus d’exigences en maîtrise de la langue écrite, alterner une  semaine sur deux entre un niveau de Voltaire les fondamentaux et le cahier d’activités Chouette CE1, CE2, CM1 ou CM2 pendant 30 minutes) 

Pour un enfant de 5 ans :

  • Compréhension des écrits – chaque semaine, écouter lire 3 livres (sur Storyplay’r par exemple et faire l’activité de compréhension (remettre les images dans l’ordre de l’histoire par exemple))
  • Compréhension orale et production orale – chaque semaine écouter 2 podcasts et en parler après 5 minutes avec un adulte
  • Production écrite – chaque mois, écrire une carte postale ou un email en “dictée à un adulte” à un membre de la famille
  • Compréhension orale et production orale – faire chaque semaine une activité en français avec un adulte en changeant de thème : cuisine, sciences, musique, arts. Cela permet de développer le vocabulaire de l’enfant dans des domaines variés.
Trucs et astuces pour la motivation : le carnet de réussite

Ce système de reconnaissance fonctionne pour le français mais également pour tout objectif que vous vous fixerez avec votre enfant. 

Le principe du petit carnet de réussite est simple :

  • Les objectifs, dont on a parlé plus haut, sont écrits au début du carnet. 
  • A chaque fois que l’enfant remplit un objectif, il note sa réussite (le système des gommettes fonctionnent très bien avec les petits) 
  • Au bout de x gommettes, il gagne une récompense non marchande comme aller au skate park, une promenade en vélo, dormir avec le chien, organiser un zoom avec un copain, 30 minutes de jeux vidéos… 

Quelques règles parentales à respecter aussi : 

  • Vous ne pouvez pas reprendre des gommettes gagnées … quoiqu’il arrive
  • Même si certains aspects du plan d’actions ne sont pas réalisés ce n’est pas grave, on récompense quand même les efforts ! Par exemple, si dans le plan il y a de la lecture et des podcasts et que votre enfant ne fait que l’écoute des podcasts, il doit être félicité pour cela et non pas blâmé pour ne pas avoir lu les livres.
  • Il n’y a pas de limite de temps pour gagner les gommettes car c’est sur le long terme que tout cela se joue.

Règle d’or :  l’apprentissage et la maîtrise d’une langue à l’oral et à l’écrit s’apparente plus à un marathon qu’à un sprint. Il faut du temps, de la détermination, je dirai même du courage car il serait plus facile de lâcher, mais un jour ils vous remercieront et vous pourrez être fier d’eux.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2024. 

Emilie
Les ateliersdemilie.com

 

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

Vous êtes maintenant dans notre base de données et vous recevrez notre newsletter ! Merci