Nous sommes habitués aux clubs de lecture qui regroupent des dévoreurs de romans de fiction, de romans historiques, de polars, de best sellers… mais beaucoup moins aux clubs de lecture de romans graphiques, et francophones de surcroit ! C’est pourtant ce que propose le club de lecture de BD ADDA.

Mais pour commencer, c’est quoi un roman graphique ?

C’est une bande dessinée mais disons plus « écrite » qu’un Astérix ou un Gaston Lagaffe. Un roman graphique n’est pas nécessairement synonyme de fiction : cela peut être une chronique, un récit autobiographique, un documentaire.

On date communément son apparition à la fin des années 1970 avec la parution aux Etats-Unis de A Contract with God And Other Tenement Stories. Will Eisner, son auteur est généralement tenu pour le père de l’appellation « roman graphique ».

En France, les premiers succès du genre sont La balade de la mer salée d’Hugo Pratt, ou encore Voyage au bout de la nuit de Céline illustré par Tardi publié en 1988. Au niveau du format, on peut généralement le reconnaitre par sa taille plus petite que les BD franco-belges auxquelles nous sommes habitués en Europe. Le roman graphique séduit en général un public qui n’avait pas nécessairement l’habitude de considérer la bande dessinée comme une littérature à part entière. Disons que c’est une bande dessinée d’auteurs plutôt que de divertissement.

Cette catégorie a connu une véritable explosion avec Persepolis de Marjane Satrapi dans les années 2000 ou encore plus récemment l’Arabe du Futur de Riad Sattouf. Ce sont désormais plus 300 romans graphiques qui sont publiés tous les ans dans l’espace francophone.

roman graphiqueLe club BD ADDA propose donc une sélection annuelle qui permet à ses adhérents de recevoir chaque année 12 romans graphiques en langue française et de participer à trois réunions de discussion avec les autres membres. Depuis le printemps 2020, les réunions se font en zoom…

Pourquoi faire partie d’un club de lecture de romans graphiques ?

  • Pour partager les coûts pour l’achat des livres. L’abonnement annuel est fixé à 90$
  • Pour bénéficier de l’organisation du circuit de rotation des livres avec un abonné précédent et un suivant 
  • Pour garder un rythme de lecture (vous avez un temps limité pour lire, mais cela vous y encourage)
  • Et découvrir des titres que vous ne connaissez pas puis pouvoir en parler durant des réunions régulières si vous le souhaitez. 

On doit cette initiative à deux francophones de la Silicon Valley, Anne Dumontier, une française professeure de français et Danièle Archambault, une québécoise, auteure et bédéiste.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site et la brochure pour l’année qui vient. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 mai 2021. Une bonne façon de tester une autre forme de littérature.

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!