La Semaine de la Francophonie se déroulera en mars autour d’une série d’animations culturelles pour célébrer la langue française.

Voici un aperçu des initiatives prévues dans la Baie :

Organisé par l’association PIAFF, Artmosphère est un festival multisite célébrant les cultures francophones à travers diverses formes artistiques telles que les arts visuels, la musique, le théâtre, la danse et le cinéma. En partenariat avec les consulats, écoles et organisations culturelles, le festival se déroule du 15 au 17 mars à Berkeley, San Francisco et Palo Alto et met en lumière les talents francophones, encourageant les échanges et présentant l’art comme un pont entre les différences culturelles, incarnant l’esprit d’unité dans la diversité.. Réservez vos places dès maintenant.

Pour célébrer l’ouverture se son futur musée consacré à l’histoire française en Californie, l’Alliance Française de San Francisco lance une série de conférences consacrées aux parcours de femmes pionnières de la ruée vers l’or en Californie.

En présence de son réalisateur François Gaillard, venez découvrir la fiction-documentaire « Marie Suize Pantalon : itinéraire d’une pionnière » dans les locaux de l’Alliance Française de San Francisco pour une expérience cinématographique unique. Appuyé par des historiens de renom, ce film plonge dans la vie extraordinaire de Marie Suize Pantalon, chercheuse d’or savoyarde en Californie, pionnière du féminisme dans l’Amérique des prospecteurs. Applaudi sur France3 et PBS aux Etats-Unis, ce film autoproduit offre une vision captivante de l’histoire de la lutte contre le conformisme sexiste.

À l’époque de la ruée vers l’or, les femmes écrivaines-voyageuses sont largement minoritaires, mais Nirina leur redonne de la voix à l’occasion de la journée de la femme. En découvrant leurs plumes singulières, vous entrerez dans des points de vue féminins méconnus sur la vie des Californiens du XIXe siècle.

Son récent essai « En Californie, les Français écrivent leur ruée vers l’or » offre un panorama littéraire de récits de voyage d’écrivains-voyageurs, des hommes et des femmes du Vieux Continent partis dans le Far West pour réinventer leur vie. En étudiant ces carnets de voyage et correspondances, Nirina a pu analyser l’origine des grands mythes américains. Elle a aussi mis en évidence la naissance de ce qu’elle nomme le « western littéraire » à la française, genre littéraire hybride qui réhabilite la figure de l’autochtone dès l’époque de la ruée.

 

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

Vous êtes maintenant dans notre base de données et vous recevrez notre newsletter ! Merci