Lors de notre entrevue annuelle avec Frédéric Jung, Consul général de France à San Francisco, nous avons examiné le bilan de l’année 2023 et exploré les perspectives prometteuses pour 2024.

Au cours de notre entretien, nous avons abordé des questions clés afin de mieux comprendre les développements et les défis auxquels la communauté française de la circonscription est confrontée. Découvrez les réflexions du Consul sur les enjeux actuels et les initiatives prévues pour  renforcer les liens entre la France et la région de la baie de San Francisco.

  • Pouvez-vous nous donner un aperçu des chiffres de la communauté française dans la circonscription ? 

Je me réjouis de constater que la tendance à la hausse observée l’année dernière se maintient : le nombre de Français inscrits au registre dans notre circonscription est passé de 25 000 en 2021 à plus de 27 000 en 2023. Nous demeurons ainsi la deuxième communauté française  aux États-Unis et la treizième dans le monde.

Dans ce contexte, nous avons renforcé notre action consulaire l’année passée. Nous avons par exemple délivré près de 6700 passeports et cartes d’identité en 2023, contre 5300 en 2022, soit une augmentation de plus de 26%. Nous sommes également passés de 5 tournées consulaires dans la circonscription en 2022, à 8 en 2023.

“J’ajoute qu’une nouvelle mesure majeure mise en place récemment bénéficie aux étrangers qui ont besoin d’un visa pour la France  : ils peuvent désormais déposer leur demande de visa dans les locaux de notre prestataire VFS-Global à Seattle, sans avoir à se déplacer dans les bureaux de VFS à San Francisco”. 

  • Les élections européennes se tiendront au printemps 2024. Comment les Français de la circonscription pourront-ils participer au scrutin?

Les élections européennes de 2024 revêtent une importance majeure ! Historiquement, les élections européennes ont enregistré un taux de participation limité à l’étranger, mais il est important de rappeler qu’une partie importante des normes qui s’appliquent aujourd’hui dans le domaine du numérique par exemple (pour la protection des données personnelles, pour la protection des internautes, notamment les mineurs, pour l’encadrement de l’IA, pour une juste concurrence entre géants du numérique et petites entreprises innovantes….) sont issues de la législation européenne. Le parlement de Strasbourg a donc un impact direct sur les entreprises du numérique de notre circonscription.

La date des élections européennes est fixée au 8 juin 2024 pour les Français du continent américain. Dans notre circonscription, il sera possible de voter à l’urne dans l’un des 11 bureaux de vote qui seront mis en place sur 9 sites différents. C’est un service exceptionnel de l’État français, que bien peu d’autres nations proposent. 

J’encourage donc vivement les Français de la circonscription à exercer leur droit de vote lors de ces élections européennes. Suite au récent scrutin présidentiel, les listes électorales ont été soigneusement mises à jour. J’invite néanmoins chaque Français à vérifier qu’il est bien inscrit au bon bureau de vote à travers le lien suivant https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/demarches-et-outils/ISE

Pour ceux qui prévoient d’être absents le 8 juin, pensez à recourir à une procuration, facile à établir. Toutes les informations sur les procurations peuvent être trouvées ici : https://sanfrancisco.consulfrance.org/etablir-une-procuration 

  • Business : quelles sont les informations majeures à retenir pour 2023 ?
  • Les Visas E1 et E2 (entrepreneurs et investisseurs)

Il y a d’abord une excellente nouvelle avec l’accord franco-américain pour l’allongement des visas investisseurs.

Dans un sens (vers la France), la procédure est facilitée pour les investisseurs américains et leurs familles, qui peuvent obtenir un Passeport Talent (titre de séjour qui tient lieu de visa) d’une durée de 4 ans. De même, les investisseurs français souhaitant investir aux États-Unis bénéficient de l’allongement de la durée des visas E à 4 ans, contre seulement 25 mois auparavant.

Ces mesures font suite à la visite d’État du Président français aux États-Unis en décembre 2022, au cours de laquelle nos deux pays se sont engagés à approfondir leurs liens commerciaux et d’investissement. C’est un allongement de la durée des visas que nous savions très attendu des Français aux États-Unis.

  • L’attractivité de la France

Pour la quatrième année consécutive, la France maintient sa position de pays le plus attractif en Europe en nombre de décisions d’investissements directs étrangers (rapport EY). Ce constat souligne l’exceptionnelle compétitivité de la France pour attirer des investissements étrangers, grâce à des atouts structurels majeurs. 

Au cœur du marché européen regroupant 450 millions de consommateurs, la France offre une stabilité des prix de l’énergie, des infrastructures de qualité, et bénéficie de talents remarquables. Un exemple concret de cette attractivité est le renforcement des équipes d’intelligence artificielle par toutes les grandes entreprises technologiques, qui ont choisi de consolider leurs équipes à Paris (Meta par exemple).

  • L’écosystème business dans la Baie

On note les mêmes atouts dans l’autre sens avec une French Tech extrêmement dynamique, représentée à San Francisco et dans la Silicon Valley, par Reza Malekzadeh, qui vient de se voir attribuer l’ordre national du mérite. Il coordonne un groupe très actif d’entrepreneurs, investisseurs et exécutifs que beaucoup nous envient ici dans la Baie.

La Chambre de commerce de San Francisco (FACCSF) et Business France animent également l’écosystème français de manière remarquable.  La très dynamique FACCSF a notamment de très beaux projets pour l’année qui vient.

“Je tiens à profiter de cet entretien pour faire passer un message aux entrepreneurs concernant les V.I.E : pensez-y !!!

Il s’agit d’une main d’œuvre très qualifiée et à coût limité, et ce dispositif donne aux jeunes une expérience extrêmement porteuse. Il faut noter que les salaires ont été revalorisés pour la Baie afin de les rendre plus attractifs. Pour bénéficier du dispositif V.I.E, les entreprises doivent être de droit français et avoir un lien juridique avec une structure étrangère ou un accord de partenariat (filiale française d’un groupe étranger, distributeur français d’une entreprise étrangère, etc.). Les missions V.I.E peuvent servir la prospection de nouveaux marchés, le renfort d’équipes locales, la recherche de partenaires ou la mise en place de structures à l’étranger. Depuis la pandémie, les départements des ressources humaines ont un peu oublié ce dispositif, en particulier à l’ouest des Etats-Unis, or, il s’agit d’un vrai atout pour les entreprises et d’une belle opportunité pour les jeunes.

Et puis enfin, concernant le rayonnement de la France ici, je veux aussi rappeler qu’avec 76 000 emplois créés par des sociétés françaises en Californie, la France est le 4ème fournisseur étranger d’emplois en Californie !

  • Enseignement de la langue française : de nouvelles initiatives sont-elles prévues dans le cadre du programme “French for All” dans la région ?

L’objectif principal de “French for All” est d’étendre au maximum le nombre de locuteurs francophones. Cette expansion doit être globale, visant tous les niveaux éducatifs, de la maternelle aux établissements universitaires, en passant par les écoles primaires, les écoles secondaires, et les Alliances Françaises (nous en comptons 15 dans la circonscription). 

Le projet aspire à diversifier les champs d’action en soutenant les universités et les écoles dans le développement de nouveaux programmes. Forte de son grand nombre d’établissements homologués (12) par l’AEFE – dont le seul conventionné aux États-Unis (le Lycée français de San Francisco – la circonscription contribue largement à cet objectif. “Et puis à l’issue de mon mandat, le Consulat général aura accompagné deux nouvelles écoles vers l’homologation AEFE. C’est une grande fierté.”

La circonscription compte par ailleurs 45 écoles bilingues américaines, dont une part significative dans l’Utah. French For All vise en effet notamment à développer des programmes d’immersion dans les établissements publics américains. Et on trouve des pépites particulièrement émouvantes. À Anchorage par exemple, grâce à la passion de quelques enseignants américains et un soutien de la France au bon moment, on peut voir aujourd’hui 300 enfants, sans lien direct avec la France, parler, échanger, chanter dans un français parfait. Grâce à ce programme bilingue franco-américain, une école élémentaire qui était condamnée à fermer est devenue l’une des plus dynamiques de la ville. Quelle belle réussite!

Ce sont de tels modèles que nous cherchons à reproduire partout dans la circonscription, avec le soutien de financements publics français pour amorcer ces initiatives.

Enfin, je ne peux pas parler d’enseignement du français sans évoquer le rôle fondamental des associations “FLAM” (français langue maternelle) qui dispensent des cours de français dans un contexte extra-scolaire à des enfants francophones. Ces associations jouent un rôle fondamental pour permettre à un grand nombre de nos jeunes de conserver leur héritage francophone.

  • Une inspection diplomatique a été conduite en novembre dernier, quel en était l’objectif ?

À la fin du mois de novembre 2023, une mission d’inspection a été menée dans l’ensemble du réseau diplomatique et consulaire français aux États-Unis. L’objectif de cette mission était d’évaluer le fonctionnement, la structure et les actions de notre réseau diplomatique et consulaire, et d’évaluer la cohérence de nos moyens et de nos objectifs. Ces inspections se déroulent à échéances régulières dans tout le réseau diplomatique et consulaire français à l’étranger. Elles apportent souvent un éclairage précieux pour renforcer nos méthodes et notre action.

  • Vous portez dans vos discours le message de la campagne gouvernementale MAKE IT ICONIC, CHOOSE FRANCE (MARQUEZ LES ESPRITS), de quoi s’agit-il ?

Make It Iconic est une campagne globale de valorisation de la France en termes d’innovation, de culture, d’attractivité, de tourisme, de recherche, de sport, d’économie. La campagne cible 5 pays en particulier, dont les États-Unis.

C’est une campagne à double sens qui fait allusion au rayonnement de la France dans le monde (richesse culturelle, gastronomie, science, innovation), mais qui vient aussi inciter les talents internationaux à venir créer et investir en France. Cette campagne est incarnée par certains de nos plus grands talents dans chacun des domaines: Yann LeCun par exemple pour l’intelligence artificielle, Thomas Pesquet pour l’espace, Anne-Sophie Pic pour la gastronomie, Kylian Mbappé pour le sport etc.

Le rôle du Consulat général est de contribuer à porter ces messages à tout moment, et plus encore dans le cadre de cette campagne!

Retrouvez toutes les informations sur le site dédié : https://www.choosefrance.fr/en/ 

  • Quels temps forts culturels pour 2024 dans la Baie ? 

D’abord, la Villa Albertine San Francisco poursuivra son activité régulière d’accueil d’artistes en résidence, avec un programme passionnant pour 2024. L’année débutera par exemple avec un projet collaboratif autour de l’art culinaire, avec Corentin Poirier, un chef en résidence venant de France, travaillant aux côtés de chefs de la Baie de San Francisco.

Et puis il y aura une 5ème édition de la désormais incontournable Nuit des Idées qui se tiendra le samedi 2 mars à la Public Library de San Francisco en collaboration notamment avec l’Asian Art Museum. Cet événement est devenu un moment clef de la saison culturelle de la ville : il attire chaque année plusieurs milliers de participants.

En puis, en cette année des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, nous avons souhaité mettre l’accent sur le sport et les JO bien sûr. Un calendrier spécifique sera dévoilé bientôt, mais nous sommes d’ores et déjà fiers d’annoncer la tenue d’un événement, le jeudi 1er février, au Lycée français de San Francisco dédié au breakdance, nouvelle discipline olympique en 2024 et intitulé Breaking into the Olympics. Il comprendra notamment la projection du beau film Allons Enfants, une performance de la troupe du breakdancer B-Boy Precise, ainsi qu’un panel sur le sport comme levier d’inclusion.  Vous pouvez réserver vos places dès maintenant

Enfin, l’année 2024 sera également marquée par la célébration du 80ème anniversaire du débarquement de Normandie, prévue le 6 juin 2024. Les commémorations officielles et les événements liés à ce 80ème anniversaire sont d’ailleurs coordonnés par Philippe Étienne, ancien ambassadeur de France aux États-Unis, et en Allemagne. Un beau symbole.

 

Merci Monsieur le Consul Général 



Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

Vous êtes maintenant dans notre base de données et vous recevrez notre newsletter ! Merci