Que ce soit dans une parfumerie ou chez votre fromager, vous avez le droit de tester le produit avant d’acheter. Pas chez votre caviste car ce n’est pas rentable d’ouvrir une bouteille de 75 cl pour un éventuel acheteur. 

En partant de ce constat, Tristan Destremau et Grégoire Henry, tous les deux passionnés de vins ont cherché une solution pour offrir cette possibilité de dégustation au consommateur. Ils ont créé la société Vinovae qui produit des Vinottes, des échantillons destinés à la dégustation qui respectent les vins et spiritueux.

Nous avons rencontré Tristan Destremau à l’occasion d’un événement FrenchFounders. Il s’est récemment installé dans la baie pour y développer la filiale américaine de Vinovae.

Quelle est la spécificité de vos Vinottes ?
Nos Vinottes sont des petites bouteilles de 2, 4 ou 5cl faites dans un plastique incassable et 100% recyclable (P.E.T). Les vignerons et les négociants nous envoient leurs bouteilles Vinovae triodirectement et nous les reconditionnons dans les Vinottes en absence totale d’oxygène et à température contrôlée pour ne pas altérer la qualité du vin.

Le nom Vinovae vient de vino, le vin et novae, l’innovation et en effet nous avons dû passer deux années en R&D pour développer nos Vinottes. Nous avons conçu et breveté une machine spécifique dont le brevet est déposé en Europe et aux Etats-Unis.

Comment avez-vous été reçu par le marché de la dégustation ?
Que ce soit les producteurs de vin ou les organismes de formation à distance en oenologie, ils y ont vu de suite un intérêt économique, puisque avec une bouteille, nous confectionnons 36 Vinottes de 2cl. C’est donc 36 clients touchés et des pertes diminuées en évitant l’ouverture de bouteilles entières.
Nous avons gagné en crédibilité quand des grands professionnels dans le domaine du vin comme The Institute of Masters of Wine à Londres ou encore le WSET (Wine&Spirit Education Trust) nous ont fait confiance. Grâce à eux plus personne ne remet en cause notre innovation.

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer sur le marché américain?
Nous avons une grosse demande des distributeurs américains et nous travaillons déjà avec eux depuis la France. Ils demandent aux producteurs de vin américain de nous envoyer leurs bouteilles dans notre unité de production de Lyon. Cela implique qu’après avoir conditionné le vin sous forme d’échantillon, nous leur envoyons les Vinottes aux Etats-Unis ; d’un point de vue écologique et économique, nous ne sommes pas bons. Il a toujours été prévu que nous lancions une filiale de notre société aux USA mais la demande est telle que nous avons tout accéléré pour venir au plus vite.

Quel est votre projet de développement aux Etats-Unis ?
Vinovae USANous ouvrons une ligne de production à Sonoma en janvier 2023. Nous recrutons localement sauf pour le poste clé de responsable de production. Notre expert français va venir démarrer l’unité de production américaine car il connaît parfaitement les machines et sait ce que l’on attend en terme de qualité. Nous sommes convaincus que l’usine américaine produira beaucoup plus que la française très rapidement.
Maintenant que nous sommes implantés aux Etats-Unis, nous pouvons également répondre à la demande des clients du WSET qui sont sur le sol américain ce qui nous était jusque là impossible sans avoir de succursale ici.

Quelle est la prochaine étape?
Nous cherchons à lever des fonds, environ $500K. Nous connaissons mal le marché américain et nous nous sommes dit que ce serait bien de lancer l’aventure aux Etats-Unis avec des partenaires. Cela nous permettra surtout d’aller plus vite pour embaucher des commerciaux. Nous démarchons des investisseurs individuels plutôt que des VCs pour garder le côté familial de l’entreprise.

Si vous souhaitez rencontrer Tristan Destremau, sachez que Vinovae sera présente au salon américain du vin Unified qui se tiendra fin janvier à Sacramento.
N’hésitez pas à contacter Tristan: t.destremau@vinovae.com

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

Vous êtes maintenant dans notre base de données et vous recevrez notre newsletter ! Merci