Stéphane Panier, ex-googler, a le sourire et compte bien le partager avec le plus grand nombre.

Cet entrepreneur français basé à San Francisco vit son rêve américain après avoir fait un parcours que l’on peut qualifier de remarquable.

Enchaînant une formation d’ingénieur aux Arts et Métiers, un passage chez Framatome dans l’industrie nucléaire, un MBA en management à Harvard, il intègre le cabinet de conseil Booz Allen Hamilton, puis Google où il passe six années décisives de 2001 à 2006.

Si nous vous parlons de sourire, c’est qu’après 14 entretiens, Google a failli ne pas l’embaucher car la personne qui lui faisait passer l’entretien final le trouvait trop « sérieux » ; Stéphane avait alors de quoi être tendu puisqu’à ce moment là, soit il décrochait le job, soit il rentrait en France faute de visa.

Finalement son interlocuteur lui a posé une question qui a permis à Stéphane de se détendre, il a souri et il a été embauché. Il reconnaît aujourd’hui que c’est ce sourire qui a fait basculer sa vie ! 

Nous l’avons rencontré à San Francisco, où il a fondé Better Manager en 2016, une plateforme de coaching et de formation plus particulièrement destinée au middle management. 

Jusque là, rien de très révolutionnaire sauf qu’en parlant avec Stéphane Panier, on s’aperçoit que son objectif est de démocratiser le coaching et de le mettre à la portée du plus grand nombre.

Parti du constat que le coaching est encore trop souvent réservé aux membres confirmés des équipes d’encadrement, il veut le rendre accessible aux jeunes managers qui n’ont parfois que quelques années d’expérience. 

Trop souvent, ces jeunes managers se retrouvent à la tête d’équipes sans avoir beaucoup de recul, et par conséquent font des erreurs d’encadrement qui pourraient être évitées s’ils étaient aidés.

Stéphane qui a beaucoup pratiqué l’encadrement lui-même en montant l’équipe de Google AdSense, cite le britannique Marcus Buckingham “People leave managers, not companies”, et nous explique que d’après sa propre expérience “si on améliore les managers de 10 à 15%, on peut avoir un impact social significatif”.

Et là est tout l’enjeu pour Stéphane Panier qui, à travers son entreprise, veut avoir un impact social. 

Il nous rappelle à plusieurs moments de la conversation que ce qui compte pour lui, c’est avant tout l’humain. C’est avant tout ce qui l’a décidé à démarrer l’aventure BetterManager.

Il avait été sensibilisé au management d’équipe pendant ses études à l’Ecole des Arts et Métiers qui est à la fois “un ascenseur social mais aussi une institution reconnue pour sa forte culture humaine où l’on apprend la gestion des hommes”.

Il souligne aussi que “chez Google, j’ai bien évidemment fait de la finance, mais aussi beaucoup de recrutement sur toute l’Europe. Google cherchait surtout à trouver des personnes avec une certaine forme d’humilité, et une solide capacité à travailler en équipe”.

Au moment de monter sa start-up en 2016, Stéphane a donc pris les choses dans l’ordre. Il a cherché un sujet en adéquation avec ses atouts personnels et son souhait d’avoir un impact social.

Il a conçu sa plateforme de coaching en s’assurant que cela correspondait à un besoin du marché (le fameux Product Market Fit). Il a monté une offre en ligne hybride qui mélange interface digital mais aussi interaction avec les coaches en visio. Puis il a testé ses idées en travaillant avec des professionnels du coaching et finalement a sollicité son solide réseau professionnel pour décrocher ses premiers contrats clients. 

En habile chef d’entreprise, Stéphane a aussi su être à l’écoute de ses clients comme il avait appris à le faire avec ses équipes. 

De sa création en 2016, Better Manager comprend une centaine de coaches freelance qui interviennent en 13 langues et propose plus de 10 modules de formation en trois langues. 

Stéphane Panier insiste sur le fait que toutes les interventions commencent par un 360° pour chacun des futurs coachés.

En ce qui concerne les coaches, tous ont fait une école certifiée ICF, tous ont été des managers d’équipe auparavant, et tous sont formés par BetterManager au coaching de middle management. Pour cela, ils s’appuient sur des centaines de best practices développés en interne. 

L’ensemble permet de proposer un service de qualité égale pour tous, coach comme coachés. Et tout étant au format digital, tout est mesurable, quantifiable, sujet à analyse… et ajustable au fil de l’eau.Better Manager Inside

BetterManager veut mettre en valeur les potentiels humains tout en permettant au plus grand nombre de progresser dans leur travail et de garder le sourire. 

L’offre a déjà séduit les départements de ressources humaines de grands groupes comme la NASA, Momentive (ex Survey Monkey), Chegg, Orrick ou Renault… car elle est à la fois performante et évolutive.  

Autre atout non négligeable, le modèle de plateforme permet de proposer des packages coaching/formation à des prix de 50% à 70% inférieurs à ceux que l’on trouve sur le marché classique du coaching. Un atout qui ne laisse pas les entreprises indifférentes.

En bon chef d’entreprise soucieux de la qualité de son offre, à la fin de notre conversation, Stéphane Panier précise que le NPS ou encore de taux de satisfaction de ses clients est de 9 sur 10. De quoi garder le sourire, une fois encore !

Merci à FrenchFounders de nous avoir permis de découvrir BestManager. 

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!