Lands End est la nouvelle exposition sur la crise climatique à Cliff House avec 27 artistes, 14 pays d’origine, et 30% d’artistes californiens. Autant de chiffres pour une impressionnante exposition mettant en lumière ce que l’on ne peut plus ignorer : le changement climatique.

Vingt-sept artistes et collectifs du monde entier convergent vers Cliff House, ancien restaurant désormais fermé, avec des œuvres d’art qui mettent en évidence la vulnérabilité de la santé de la planète et l’interconnexion entre le monde naturel et le monde créé par l’homme. On y trouve des œuvres de Doug Aitken, Ana Teresa Fernández, Andy Goldsworthy, Brian Jungen…

LandEndPlasticBeachesOrganisée en partenariat par l’association FOR SITE et le National Park Service, l’exposition Lands End permet au visiteur de se promener dans l’ancienne Cliff House en passant d’une œuvre d’art à l’autre. Chaque pièce est porteuse d’un message, que ce soit par le matériau qui la compose ou par la représentation directe du sujet de la crise climatique.

A titre d’exemple, nous encourageons le visiteur à ne pas manquer l’ancienne cuisine de Cliff House où les artistes Richard Lang et Judith Selby Lang ont remplacé la nourriture par des déchets plastiques ramassés sur les plages californiennes (2 tonnes de plastique !!). L’installation est explicite et visuellement impactante. Ou attardez-vous devant la photo de Daniel Beltra d’une marée noire.

La pièce d’Andy Goldsworthy, GEOPHAGIA, est également très remarquable, représentant la sécheresse telle que nous la LandsEndGoldsworthyconnaissons malheureusement en Californie. Cette installation a été réalisée en collaboration avec Heath Ceramics : Andy Goldsworthy a conçu la pièce et a travaillé à distance avec Blaise Bertrand, designer chez Heath Ceramics pour la réalisation. GEOPHAGIA, créé spécialement pour Lands End, est installé dans l’ancienne salle à manger ; les tables du restaurant ont été recouvertes d’argile blanche, qui en séchant créé des surfaces fissurées. Ces dernières continueront de changer à mesure que le travail vieillit et sèche. L’artiste travaille généralement avec des matériaux locaux comme ici où il a utilisé de l’argile de kaolin Ione provenant d’une mine du Gold Country de Californie, près de Sacramento. Geophagia fait  une référence indirecte aux nappes des tables de restaurants  et évoque la sécheresse historique qui ravage maintenant la Californie.

L’art en conversation avec un site historique

Lieu emblématique de San Francisco faisant partie de la zone de loisirs nationale du Golden Gate Park  et exploité par le National Park Service, l’ancien Cliff House offre un lieu idéal pour encadrer et explorer les problèmes critiques concernant la beauté et la fragilité de nos environnements naturels et construits. Situé à Lands End, ce monument de l’ère victorienne a été construit en 1863 et a servi de palais de plaisance à l’élite de l’âge d’or de San Francisco. Détruit et reconstruit deux fois au cours du siècle suivant, le bâtiment est devenu un restaurant offrant des vues spectaculaires sur la mer, où les visiteurs se réunissaient pour se livrer à des excès culinaires tout en étant hypnotisés par le fracas des vagues.

Aujourd’hui, le bâtiment est vide, peut-être comme une augure  des choses à venir, hanté par des époques révolues qui ignoraient tout de la colère du climat.

 

Dates : Du dimanche 7 novembre 2021 au 27 mars 2022
Adresse : « ancien » Cliff House, 1090 Point Lobos Ave., San Francisco
Horaires : du jeudi au dimanche de 11h à 17h
Billets : Gratuit sur réservation  cliquer ici.

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!