Les Etats-Unis rouvrent enfin leurs frontières après 20 mois ! Le 8 novembre 2021, trente pays verront l’interminable interdiction de voyager levée pour les voyageurs vaccinés. En effet, alors que les frontières de l’espace Schengen avaient rouvert en juin dernier pour les voyageurs venant des États-Unis, le contraire n’était pas réciproque. De nombreuses familles de notre communauté élargie – et au-delà – sont enfin en mesure de se réunir à nouveau !

Columbus Consulting Group, cabinet spécialisé détaille les exigences et restrictions de voyage.

I. Aperçu

• Qui peut bénéficier de la fin des restrictions de voyage ?
La nouvelle proclamation autorise l’entrée aux États-Unis par avion de non-citoyens, non-immigrants qui sont entièrement vaccinés contre le COVID-19, avec quelques exceptions. Un test COVID négatif (PCR ou antigène) est toujours requis quel que soit le statut vaccinal pour entrer aux États-Unis.

• Qui est considéré comme complètement vacciné ?
Selon le CDC, les personnes sont considérées comme « complètement vaccinées » soit :
– 2 semaines après avoir reçu leur deuxième dose de vaccin concernant les séries de 2 doses, tels que les vaccins Pfizer ou Moderna, ou
– 2 semaines après un vaccin à dose unique, tel que le vaccin Janssen de Johnson & Johnson.

Si vous ne remplissez pas ces conditions, quel que soit votre âge, vous n’êtes PAS considéré complètement vacciné.

• Quelle est la date d’entrée en vigueur de la nouvelle proclamation ?
La nouvelle proclamation entre en vigueur le lundi 8 novembre 2021 à 00 h 01 (HNE).

II. Preuve de vaccination

• Quel document est accepté comme preuve de vaccination ?

Dans ses instructions techniques, le CDC a identifié trois catégories de documentation considérées comme étant une preuve acceptable de la vaccination contre le COVID-19. Ces documents nécessitent un processus d’examen variable par les compagnies aériennes :

1. Documents papiers ou numériques « vérifiable » : cela inclut, mais sans s’y limiter, les certificats de vaccination ou passes numériques accessibles via un code QR (tels que le UK NHS COVID Pass et le certificat numérique COVID de l’Union Européenne).

2. Documents papiers « non vérifiables » : un carnet de vaccination papier ou un certificat de vaccination COVID-19 délivré par un niveau national ou infranational ou par un fournisseur de vaccins autorisé (comme la carte de vaccination du CDC).

3. Documents numériques « non vérifiables » : photos numériques du certificat ou carnet/carte de vaccination, ou un certificat ou carnet/carte de vaccination téléchargé à partir d’une source officielle (par exemple, un organisme de santé publique, un organisme gouvernemental ou un autre fournisseur de vaccins autorisé), ou un certificat ou carnet/carte de vaccination affiché sur une application pour téléphone mobile sans code QR.

Les voyageurs devront être entièrement vaccinés et fournir une preuve de cette vaccination avant de monter à bord d’un avion à destination des États-Unis. Selon une fiche d’information de la Maison Blanche publiée le 25 octobre 2021, les passagers devront fournir une preuve de vaccination aux compagnies aériennes qui :

– Associent le nom et la date de naissance aux informations figurant sur le document attestant de la vaccination.
– Déterminent que le  certificat ou carnet/carte de vaccination a bien été délivré par une source officielle (agence de santé publique, agence gouvernementale ou fournisseur de vaccins autorisé) dans le pays où il a été remis.
– Examinent les informations pour déterminer si la vaccination répond à la définition du CDC de vaccination complète, y compris si elle est approuvée ou autorisée par le FDA ou incluse dans la liste de l’OMS des vaccins à usage d’urgence.
– La posologie reçue, les dates d’administration pertinentes et le lieu de la vaccination seront également examinés.

III. Exceptions à l’exigence de vaccination

• Qui est exempté de l’exigence de vaccination ?
La Proclamation ne s’applique pas aux citoyens américains, aux résidents permanents légaux et aux personnes voyageant avec un visa immigrant.

De plus, la nouvelle Proclamation prévoit plusieurs exceptions à l’exigence de vaccination :

– Enfants de moins de 18 ans.
– Essais cliniques : Ceux qui ont participé ou participent à des essais cliniques pour la vaccination contre le COVID-19, tel que déterminé par le directeur du CDC.
– Contre-indications : Ceux pour qui la vaccination approuvée contre le COVID-19 est médicalement contre-indiquée. Une lettre doit être fournie à la compagnie aérienne par un médecin agréé documentant la contre-indication avant l’embarquement.
– Exceptions humanitaires et d’urgence : les exceptions humanitaires ou d’urgence accordées par le directeur du CDC dans des circonstances limitées pour les personnes qui doivent se rendre aux États-Unis pour leur santé et leur sécurité et qui ne sont pas en mesure de remplir l’exigence de vaccin avant leur voyage.
– Disponibilité limitée des vaccins : les citoyens d’un pays dont moins de 10 % de la population sont vaccinés avec un vaccin COVID-19 disponible, qui cherchent à entrer aux États-Unis en vertu d’un visa nonimmigrant, à l’exception d’un visa B-1/B-2.
– Les Membres des forces armées américaines ainsi que leurs conjoints et enfants ;  Diplomates ou personnes en voyage officiel pour le gouvernement ; Voyages liés aux Nations Unies; Membres d’équipage maritime ; Membres d’équipage de compagnie aérienne.
– Exceptions d’intérêt national (NIE) : les personnes dont l’entrée serait dans l’intérêt national, tel que déterminé par les secrétaires d’État, des transports, de la sécurité intérieure ou leurs représentants. Ces personnes devront présenter une lettre officielle du gouvernement américain attestant l’approbation de l’exception. A l’heure d’aujourd’hui, nous ne savons pas si le processus actuel d’obtention des NIEs dans ce cas spécifique se poursuivra.

Bien que les catégories de personnes ci-dessus soient exclues de l’exigence de vaccination, ces personnes seront soumises à des exigences de test plus rigoureuses ainsi qu’à l’obligation d’être vaccinées contre le COVID-19 dans les 60 jours suivant leur arrivée aux États-Unis, à quelques exceptions près, telles que les personnes dont le séjour prévu est suffisamment bref.

IV. Avant d’embarquer sur un vol à destination des États-Unis

N’oubliez pas : avant d’embarquer sur un vol à destination des États-Unis, toute personne  doit présenter l’un des éléments suivants :

– Si vous êtes complètement vacciné : Preuve de vaccination et résultat négatif au test COVID-19 pris au plus 3 jours avant le voyage.
– Si vous n’êtes PAS complètement vacciné : un résultat de test COVID-19 négatif effectué pas plus d’un jour avant le voyage.
– Les enfants de moins de 2 ans n’ont pas besoin de se faire tester.

Bon voyage !

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!