Halloween devient plus écolo et organiser ou participer à un échange de costumes est un moyen génial de garder cette fête abordable et green.

Nous avons rencontré Karen Tussiot, fondatrice des ParisiennesSF, un service de vente de vetements de seconde-main. Karen a mis en œuvre le concept en 2019 lors du LFSF Halloween Costume Swap et est heureuse de partager son mode de fonctionnement.

Quelques chiffres

En 2018, plus de 175 millions d’Américains ont fêté Halloween. Ils ont dépensé 9 milliards de dollars, avec un coût moyen de 87 dollars par personne pour les costumes, la décoration, les bonbons etc… Et cela représente 3,2 milliards rien que pour les costumes ; des chiffres vertigineux quand on pense que lesdits costumes ne seront utilisés qu’une ou deux fois.

Pourquoi un échange pour Halloween ?

En plus d’être chers, les costumes achetés en magasin peuvent souvent être de qualité discutable. Un costume fait-maison implique du talent et un investissement de temps assez important !!
Halloween swapLorsque vous participez à un échange de costumes d’Halloween, vous limitez le gaspillage encore plus que vous ne le pensez ; non seulement moins de ressources sont utilisées pour fabriquer un nouveau produit, mais également moins d’emballages, moins de transport du produit et moins de déchets de costumes jetés à la poubelle.

L’échange de costumes est une idée géniale et une solution gagnant-gagnant pour les enfants, les parents et la planète.

Comment l’organiser en 3 étapes

  1. RÉCUPÉRER les vieux costumes : fixer quelques dates où parents et enfants peuvent déposer 1 ou 2 costumes à l’école où est scolarisé l’enfant. En échange, donnez-leur un ticket et dites-leur de le conserver précieusement.
  2. TRIER ET ORGANISER les costumes : par âge / taille, sur cintre et correctement affichés sur étagères
  3. ECHANGER les « nouveaux » déguisements : à la ou les date(s) choisie(s), l’enfant viendra avec son ticket pour choisir un nouveau déguisement (nouveau pour lui) et le tour est joué !

Le mouvement slow fashion est l’ADN de l’entreprise de Karen basée à SF, Les Parisiennes un service de vêtement de seconde main pour épargner la planète.

Merci beaucoup de soutenir cette initiative verte

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!