Lucie_Basch_Too Good to GoLa nourriture est trop précieuse pour être gaspillée, alors Too Good to Go propose une solution pour éviter ce fléau. Lancée en France il y a environ cinq ans, cette «app» est un moyen simple et économique de réduire le gaspillage alimentaire.

Lucie Basch, l’une des co-fondatrices, est une française chargée du développement global de l’entreprise, et en particulier aux États-Unis.

Le gaspillage n’est pas un petit problème aux Etats-Unis : d’après le USDA Economic Research Service, il représente entre 30 et 40% de la production alimentaire.

Et si l’on regarde les chiffres de la Californie, cela a représenté près d’un demi-million de tonnes de nourriture perdue dans le secteur du commerce de détail en 2019.

L’app Too Good To Go combine de nombreux avantages tant pour les consommateurs, que pour la planète et le réseau de distribution ; les consommateurs bénéficient d’une réduction sur les paniers invendus en fin de journée, la nourriture ne finit pas dans une décharge ou en compost, et les détaillants peuvent tirer un profit de leurs invendus.

Comment ça marche ?

A la fin de chaque jour ouvrable, l’app Too Good To Go connecte les consommateurs avec les surplus des restaurants, des boulangeries, des cafés et des épiceries afin que les produits frais ne soient pas gaspillés.

too good to go san francisco 6

Exemple de panier surprise à La Boulangerie

Après avoir rentré une adresse, les clients peuvent parcourir les établissements participants à proximité, puis réserver et payer à un prix réduit un panier surprise depuis l’application. Le contenu de chaque panier surprise varie quotidiennement et les utilisateurs de l’application peuvent s’attendre à obtenir une gamme de produits allant d’un sac de fruits et légumes frais, à des parts de pizza ou de quelques rouleaux de sushis, à un pot de crème glacée ou à un assortiment de viennoiseries. La réduction allant jusqu’à 70% du prix normal, on peut bien accepter l’effet « surprise ».

Côté commerces alimentaires et restaurants, c’est une façon de gérer les invendus au quotidien et de perdre le moins de revenu possible, mais aussi de faire partie d’un mouvement plus global, et éco-responsable.

Nicolas Bernadi, CEO de La Boulangerie San Francisco a été l’un des premiers à avoir adhéré au concept dans la baie et a déclaré : « Il est très important pour nous d’être des voisins socialement et écologiquement responsables dans notre communauté, c’est pourquoi nous sommes ravis de nous associer à Too Good To Go pour limiter autant que possible le gaspillage alimentaire ».

Quant à la société To Good To Go qui fournit l’app gratuitement, elle se rémunère en prenant une petite partie du prix de vente du panier surprise.

TooGoodToGo_SanFrancisco 3Désormais présent sur 15 marchés internationaux, dont la France, le Royaume-Uni, le Danemark, l’Espagne, l’Allemagne et les Pays-Bas, Too Good To Go est rapidement devenu la référence en Europe avec plus de 37 millions de téléchargements d’applications et plus de 72 millions de repas enregistrés à ce jour.

Nous sommes impatients de voir l’effet Too Good to Go dans la ville de San Francisco et aussi sur East Bay… Pour l’instant la péninsule reste à conquérir.

Et puis si la perspective d’acheter un panier à prix reduit ne séduit pas les consommateurs, Too Good To Go, leur permet de donner directement depuis l’app à la San Francisco Marin Food Bank avec qui ils ont signé un partenariat.

L’app est disponible sur l’App Store d’Apple et le Google Play store.

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!