9 jours à Raqqa, réalisé par Xavier de Lauzanne, est un documentaire captivant qui met en lumière l’histoire inattendue d’une jeune femme kurde en Syrie.

À seulement 30 ans, Leila Mustapha, ingénieure civile de formation, est devenue maire de Raqqa, en Syrie. Autrefois connue comme la capitale de l’Etat islamique, Raqqa a été laissée en ruine à la suite d’une violente guerre civile, mais Madame la maire nouvellement élue Leila Mustapha, a de grands rêves afin de reconstruire la ville du nord-est de la Syrie.

Dans ce film fascinant et inspirant qui était l’un des trois documentaires sélectionnés pour le Festival de Cannes 2020, le cinéaste Xavier de Lauzanne suit l’écrivaine française Marine de Tilley pendant neuf jours alors qu’elle se rend dans la ville toujours dangereuse de Raqqa pour faire la chronique de Leila Mustapha, une femme opérant dans un monde à prédominance masculine, et son ambitieux plan de restauration de la démocratie.

Avec bravoure et une rare ouverture, Leila Mustapha parle de son histoire personnelle unique, et partage sa vision audacieuse de la réconciliation et de l’espoir d’un nouvel avenir pour une ville à l’histoire sombre et périlleuse – dans ce remarquable regard «féministe» sur la Syrie contemporaine.

Né à Paris, Xavier de Lauzanne a fait une école hôtelière avant d’organiser des formations en hôtellerie pour des jeunes défavorisés en Martinique, au Vietnam et au Cambodge. Passionné de cinéma, il achète son premier appareil photo numérique en 1999 et acquiert officiellement une formation en cinéma. Profondément touché par les personnes qu’il a rencontrées au cours de ses voyages, il se concentre sur des documentaires indépendants, et centrés sur l’humain. Au fil des années, il a travaillé en Thaïlande, au Cambodge, au Laos, au Vietnam, aux Philippines, en Inde, en Irak, en Syrie et en France, réalisant des courts et longs métrages documentaires pour la télévision et le cinéma. Ses crédits de réalisateur incluent Les pépites (2016), Enfants valises (2013) et D’une seule voix (With One Voice) (2008).

Le film est en français, arabe, anglais et kurde avec des sous-titres en anglais.

Présenté par le California Film Institute, dans le cadre du DocLands Documentary Film Festival qui se déroulera du 7 au 16 mai 2021, le film sera accessible en streaming aux USA pendant la durée du festival.

Streaming : 10 $ général | 8,50 $ membres de la FCI
Streaming Pass pour tout le festival : Résidents CA 139 $ général | 99 $ membre de la FCI | Résidents non-CA 129 $ général | 89 $ membre de la FCI

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!