Quand on dit Sonoma, on pense tout de suite vignobles presque aussi sûrement que lorsque l’on évoque Napa.
A moins de 2 heures au nord de San Francisco, on peut visiter une petite ville paisible au passé chargé d’histoire. On peut y passer la journée ou quelques nuits, c’est selon l’humeur.

Profitez-en pour vous arrêter quelques miles avant Sonoma et visiter le petit musée des missions qui se trouve sur la propriété de la Cline Cellars (http://californiamissionsmuseum.com/about-the-california-missions-museum/). Vous y verrez 21 maquettes (à l’échelle) des différentes missions construites le long du Camino Real de San Diego à Sonoma.

visiter SonomaQuand vous arriverez sur la place de Sonoma précédemment connue sous le nom de Solano, vous serez déjà dans l’ambiance pour visiter la Mission San Francisco Solano qui fut la dernière mission construite en Californie.

Fondée un certain 4 juillet 1823, c’est la plus au nord de toutes les missions, le gouvernement mexicain ayant pour objectif de bloquer l’expansion de la colonie russe établie à Fort Ross, près de la côte, à l’est de Sonoma. Pour ceux qui l’auraient oublié, l’Alaska a appartenu à la Russie de 1732 à 1867. L’objectif principal des Russes était le commerce de la fourrure.
Il n’y avait que quelques religieux à Fort Ross, mais par principe, les mexicains ne voulaient pas qu’ils puissent avancer à l’intérieur des terres.

Une mission n’était pas composée que d’un bâtiment à vocation religieuse, c’était aussi une exploitation agricole qui grossissait au fur et à mesure de la conversion des indigènes. Celle de Sonoma comptait environ 900 personnes.
Sécularisée en 1834, la mission a servi d’église paroissiale jusqu’en 1881. Elle fut alors vendue et est devenue une grange à foin, une forge… Elle a été achetée par l’état en 1906 et restaurée au fil des années.
Aujourd’hui, il ne reste que 5 pièces du bâtiment d’origine qui en comptait 27 au plus fort de son activité. Ce bâtiment que l’on peut visiter, est le plus ancien de Sonoma.

Après avoir visité la mission et sa chapelle, vous découvrirez juste en face le Blue Wing Inn… bâti en adobe, ce fut tour à tour un hôtel et une salle de jeux à l’époque de la ruée vers l’or.
Bien que le bâtiment ne se visite pas, regardez par les fenêtres, c’est rustique mais on peut se faire une idée de l’ambiance qui pouvait y régner. Le bâtiment est propriété de l’état depuis 1968 et un projet de restauration est à l’étude.

Reprenez la balade et rentrez visiter les Sonoma Barracks (même ticket d’entrée que celuvisiter Sonomai de la mission). La construction de 1834 à 1841 s’est déroulée sous les ordres du General Vallejo qui devait loger sa garnison. Les mises en scènes sont bien faites et la vidéo projetée dans la dernière salle intéressante.
Ne vous fiez au calme qui règne aujourd’hui dans ces bâtiments, car à partir de 1835, ils ont été à l’origine de plus de 100 expéditions militaires où s’affrontaient Native Americans et militaires mexicains… Ambiance western garantie !
L’état a racheté les Sonoma Barracks en 1958 et les ont partiellement restaurées.

Restez sur le même trottoir et marchez en direction de l’ouest. Vous allez forcément tomber sur le Toscano Hotel. La bâtisse a été construite comme résidence principale du General Vallejo sous le nom de Casa Grande et était devenue l’endroit où l’on discutait politique et avenir du Nord de la Baie. On peut voir la décoration intérieure parfaitement reconstituée depuis la rue.

Sonoma histoireEn juin 1846, quelques pionniers rentrèrent dans la petite ville de Sonoma et créèrent (pour une courte période) la République indépendante de Californie, dont le drapeau est un ours sur fond blanc. Et voilà comment le drapeau actuel de l’Etat de Californie est né.

Votre appétit d’histoire n’est pas encore satisfait ? Continuez sur le même trottoir que l’hôtel Toscano, en direction de 3rd St. vers l’ouest et rendez-vous au fond du parc. C’est là que le fameux General Vallejo a construit sa maison après qu’il ait été élu Sénateur de l’Etat de Californie. C’est une belle structure victorienne de style gothique. Pour la petite histoire, les premiers éléments de construction ont été expédiés pré-fabriqués depuis la côte est et ont donc passé le cap Horn…On vous laisse découvrir les détails d’architecture, le parc et les dépendances.

Les randonnées à pied

Sonoma histoireLe Sonoma Overlook Trail (2,5 miles) à faire en famille mais attention pas de poussettes… Ce chemin est en partie en sous-bois mais surtout vous emménera en haut d’une colline pour découvrir toute la vallée à vos pieds. Quand vous redescendez, reprenez le même chemin jusqu’à un croisement où vous pourrez prendre le Troyon Trail sur 0,2 mile, un tout petit morceau de route pour arriver dans le Mountain Cemetery… Vous comprendrez vite pourquoi et comment la vallée a développer des vignes… la grande majorité des noms sont italiens et nous font remonter le temps.

Le Bartholomew Park (4 miles environ) appartient et est exploité par la Frank H. Bartholomew Foundation. Situé sur 375 acres de vignes, de Sonoma Bartholomew parkjardins et de forêts, le parc est un espace protégé où le public peut profiter de la beauté et de l’histoire de cet endroit. Le parc est le site de la résidence et des vignobles d’origine du comte Agoston Haraszthy, considérés comme le berceau de l’industrie du vin haut de gamme de Californie. Le parc est accessible de 10h à 16h30 et tous les visiteurs doivent avoir quitté les lieux à 18h. Nous vous recommandons le North Gate Trail (attention la balade est un peu difficile par endroits). La vue au point le plus haut de la balade est spectaculaire et vous permet de voir San Francisco dont vous distinguerez le profil par temps clair. En redescendant, vous pouvez prendre le Miwok Trail et vous longerez la Buena Vista Winery de Jean Charles Boisset. Si vous voulez aller y prendre un verrre, il faudra reprendre votre voiture et sortir du parc…

Où manger dans Sonoma ?

Ce n’est pas le choix qui manque mais nous vous recommandons, si vous ne le connaissez pas déjà The Girl and the Fig ; ce restaurant est cité dans tous les guides car l’équipe fait beaucoup de choses à base de produits locaux, elle fait aussi sa charcuterie… un classique avec une belle terrasse. On vous recommande aussi El Dorado Kitchen qui est le restaurant de l’Hotel El Dorado. Ne vous fiez pas à la petite terrasse qui se trouve sur la place principale, la cour intérieure est trés grande et parfaitement aménagée pour que vous passiez un moment très agréable. L’endroit est vivant avec une belle carte.
Si vous chercher une ambiance plus « casual » et beergarden avec un orchestre live les vendredi, samedi et dimanche, rendez-vous au HopMonk Tavern. La terrasse est couverte et l’ambiance au rendez-vous.

Pour boire un verre avant le diner, on vous propose le Ledson Hotel, où vous pourrez déguster depuis la terrasse donnant sur le square, un vin de leur propriété ou encore une coupe de champagne pour vous sentir 100% en vacances.

ricard anisettePour le shopping avec une French Touch, rendez-vous dans la boutique Château Sonoma, qui organise les weekends des mini marchés aux puces avec parfois nos vendeurs préférés de French Grenouille Vintage.

Voilà, Sonoma, ce ne sont pas seulement des exploitations vinicoles, c’est aussi une belle page d’histoire de la Californie du Nord et ça mérite le détour.

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!