Pour aider les Français de la circonscription qui sont commerçants, artisans, producteurs, restaurateurs ou encore dans les services à la personne ou l’hôtellerie à mieux se faire connaître, et contribuer à créer une forme de solidarité parmi la communauté francophile, le Consulat Général de France à San Francisco lance sa carte sur l’app Mapstr.

San Francisco Mapstr

« Ce travail, réalisé en partenariat avec Mapstr, permet de mettre en avant les nombreux commerces, entreprises et services français de San Francisco et de toute la circonscription du Nord-Ouest américain.

Ce service gratuit permet à nos compatriotes qui vivent ici de découvrir de bonnes adresses de produits français. Il permet aussi de donner de bonnes idées aux Américains qui peuvent réaliser qu’ils ont un bout de France à portée de main.

Enfin, l’aspect collaboratif est central : tous peuvent contribuer à enrichir la carte avec de nouvelles bonnes adresses. J’invite chacun à découvrir l’outil, vraiment très simple d’utilisation, et à y participer » ajoute Frédéric Jung, le Consul Général de France à San Francisco.

MerciSF.com a voulu savoir qui se cachait derrière Mapstr et ce que cette app offrait. 

Sébastien Caron, son CEO, nous a parlé de l’aventure Mapstr qui a commencé avec une app développée pour ses besoins personnels il y a 5 ans ; depuis les choses ont bien changé, puisque la communauté d’utilisateurs regroupe plus de 3 millions d’individus dans le monde !

« Mapstr, c’est une app qui a pour objectif de faire découvrir de nouveaux lieux à ses utilisateurs que ce soit près de chez eux ou en déplacement.  

Très souvent, par habitude, par peur de la déception, quand on cherche un endroit pour passer un moment agréable tel qu’un restaurant, on a tendance à retourner dans un endroit que l’on connaît déjà et ainsi à rester dans sa zone de confort » nous dit Sébastien Caron.

Mapstr propose tout le contraire !

Les autres apps du marché, y compris Google Maps proposent des listes d’adresses là où Mapstr rajoute à ses recommandations une dimension intangible qui n’a pas été valorisée jusque-là… la confiance. Et c’est ce principe de confiance qui change tout.

En effet, étant donné que c’est une personne dont vous respectez l’avis sur un sujet précis qui a référencé les adresses que vous trouverez sur votre carte, vous donnerez à ces adresses un capital de confiance qu’un anonyme ne leur procurera jamais.

Prenons trois exemples :

–  Vous ne vous fiez qu’à votre propre expérience ! Pourquoi pas mais c’est souvent notre mémoire qui nous fait défaut dans ce cas. La petite boulangerie que vous aviez repérée il y a trois ans au cours de votre dernier déplacement à Boise Idaho… Si vous aviez noté ses coordonnées sur votre carte Mapstr… aujourd’hui vous êtes content de la retrouver instantanément pour vous-même ou pour un ami.

–  Vous avez l’esprit curieux mais vous n’avez que peu de temps pour explorer. Vous avez envie de trouver un nouveau bar à vin dans la péninsule mais plutôt que de regarder telle ou telle liste anonyme qui va vous indiquer un endroit lambda, vous consultez la carte Mapstr que votre copine Julie amatrice de bonne chère a partagé. Là encore, question de confiance.

–  Vous cherchez une toute nouvelle expérience, disons un resto vegan par exemple.

Vous cherchez sur la carte Mapstr d’un influenceur, d’un média ou d’une marque dont vous partagez les valeurs sur Facebook et dont vous appréciez déjà les références sur d’autres sujets.

Mapstr app

Sébastien Caron – CEO de Mapstr

Sébastien Caron insiste sur le côté nouvelles expériences et déclare «c’est l’outil qui me permet partout dans le monde d’avoir des recommandations d’adresses de la part de personnes en qui j’ai confiance. Mapstr va me donner le courage d’aller explorer le monde»

Mais avec le Covid et les restrictions de déplacement, il n’a plus été question de voyage, de proposer de découvrir tel ou tel endroit ou une nouvelle activité. Notre périmètre à tous s’est restreint de manière drastique.

Au cours des 12 derniers mois, Mapstr s’est donc réinventé et fort de sa communauté de 3 millions d’utilisateurs, a décidé de créer des cartes collaboratives où tout un chacun pouvait entrer de l’information, et en particulier de l’information de proximité pour aider les petits commerces et leur permettre de mettre en valeur leurs services revisités pour faire face à notre nouveau style de vie.

La communauté a par exemple été appelée à renseigner des cartes à thème comme la carte des restaurants vegans dans le monde qui regroupe à ce jour 1158 endroits, ou encore les meilleurs brunchs du dimanche à Paris…

C’est aussi dans cette meme perspective que le contact a été établi avec le consulat de New York. L’idée était de référencer les adresses françaises dans la circonscription pour créer de la visibilité et garder le lien dans la communauté française et ses francophiles.

Pour Sébastien Caron et son équipe de 7 personnes, la crise du Covid a fait passer Mapstr d’un outil de mémoire où l’on conservait ses bonnes adresses à un outil de suggestion où l’on va en chercher de nouvelles à découvrir.

Ce n’est que le début de l’aventure car Mapstr a bien l’intention de continuer son expansion à l’international.

Mapstr est une app qui fonctionne sur iOS et sur Android et comprend en plus des cartes personnelles, des cartes créées par de grands médias comme Vogue, GQ, Elle à Table, le guide Michelin… de quoi ouvrir vos horizons.

Vous aussi, aidez les habitants de la baie de San Francisco à découvrir les bons endroits, le shopping français et d’autres activités en renseignant la carte du consulat !

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!