Nous n’avons pas été seulement pris d’une bouffée de nostalgie en rencontrant le San Francisco Region Citroën Club, nous avons surtout rencontré des passionnés de design Citroën, de belles mécaniques, et de ce « je ne sais quoi » qui caractérise ces objets de passion que sont les voitures anciennes françaises. Rappelons que les Américains appellent la DS « une goddess »… une belle marque de respect.

French cars San FranciscoLe club, le SFRCCC regroupe environ 150 membres actifs, Américains, Canadiens et Français vivants tous dans la baie et ayant la passion de modèles bien carrossés. David Bruckmann, un des membres du comité de direction nous a invités à l’un des rassemblements en groupe.

Ce rassemblement qui a lieu une fois par mois, prend la forme d’un parcours en caravane d’une cinquantaine de kilomètres. C’est donc après un périple entre Los Gatos et Anderson Lake County Park que nous avons pu rencontrer ces vrais amateurs, de ceux qui vous disent comme Roy, propriétaire d’une 2CV, d’une DS et d’une GS… « It was a kid’s dream« . Ce jour là, Roy était venu avec sa GS !!

Nous avons aussi échangé avec Sharon et Dan qui conduisaient une DS couleur Albatros en parfait état mais qui avouent aussi posséder et piloter sur circuit une René Bonnet Djet, cette voiture mythique conduite par Jean Pierre Beltoise aux 24 heures du Mans en 1964 (si vous ne connaissez pas Jean-Pierre Beltoise, on le voit régulièrement apparaitre dans les épisodes de la BD Michel Vaillant, et si vous ne connaissez pas Michel Vaillant, c’est que n’avez jamais cherché une BD dans la bibliothèque de votre père ou votre frère ainé !).
Nous mettons le lien vers l’histoire de la René Bonnet pour les plus férus d’entre vous car c’est un pan de l’histoire automobile française moderne qui s’est écrite avec lui et ses contemporains.

Quant à David Bruckmann, il conduit aujourd’hui une magnifique 2CV orange et bleue. Avouons que c’est un peu la Madeleine de Proust de tout français qui a grandi dans l’hexagone avec son levier de vitesse horizontal et peu intuitif, ses fenêtres qui vous retombent sur le coude au premier nid de poule, ou encore ses sièges qui dégagent une odeur tellement particulière…

On pourrait vous parler de chacune de ces merveilles, des hardiesses technologiques de la marque au Losange, mais nous avons décidé de vous les montrer, tout simplement pour que vous puissiez rêver un peu…

Si cela vous prenait de vouloir acquérir une voiture française de cette époque, pas uniquement une Citroën, contactez le club. Les membres sauront vous aiguiller tant pour l’acquisition que pour la maintenance de ces belles. Et puis si vous rejoignez le club, vous pourrez parler mécanique, performances, pistons et roulements en bonne compagnie et avoir le plaisir de faire partie d’un club sympathique et dynamique. Votre abonnement annuel (30$) aidera à la production de la newsletter très complète, à l’organisation des sorties mensuelles et du déjeuner de fin d’année.

Passionné de voitures ou pas, on ne résiste pas longtemps devant un objet qui nous rappelle notre enfance, nos grands parents, une scène de film avec Louis de Funés et Bourvil… Tout ce qui peut nous faire penser aux années 60-70. Tesla fera peut-être le même effet aux générations futures, mais c’est une autre histoire…

Dans la catégorie des voitures anciennes à San Francisco, saviez-vous que vous pouvez déjeuner dans un fourgon Citroën Type H dans le quartier de Cow Hollow.

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!