Cyril Derreumaux : vous avez peut-être récemment lu son nom et le récit de son périple dans le SF Chronicle, contant sa descente en solitaire, en kayak de la Sacramento River sur 350 miles, en 9 jours !

C’est en arrivant dans la Baie il y a maintenant 12 ans que Cyril, entrepreneur français dans le vin, démarre la pirogue polynésienne pour ses loisirs. Entre boulot et famille, il se prend vraiment au jeu de la rame, puis d’une course á l’autre, il va jusqu’á traverser le Pacifique de Monterrey à Oahu, Hawaii avec 3 équipiers, établissant un nouveau record en Juin 2016 (traversée en 39 jours et 9 heures).

Vous trouverez la liste de ses courses sur son site internet www.cyrilderreumaux.com

Après la pirogue, le canoé et l’aviron, il s’est, au fil du temps, spécialisé en kayak et devait effectuer une traversée bien particulière en solitaire au départ de Monterey jusqu’à Hawaii, le 31 mai 2020 mais à cause du Covid cette course est repoussée à Juin 2021 et nous vous en reparlerons (en attendant vous trouverez plus d’informations sur ce projet ici) 

Dépité par cette annulation et resté à quai, il a donc descendu  la Sacramento River en partant symboliquement le jour où il aurait dû partir pour Hawaii !

7 bridgesPuis à peine rentré il repart sur un projet d’une journée et c’est à la veille de son imminent nouveau départ en kayak que nous l’avons rencontré. Cyril s’apprête à franchir 7 ponts de la Baie, le 25 juin, de Benicia jusqu’à Dumbarton. Il s’agit d’un parcours sur une journée où, en partant à 6 heures du matin il bénéficiera des courants et marées de la Baie pour effectuer son périple en 10 ou 12 heures en fonction des vents. Son challenge personnel est d’essayer de battre le record établi qui est de 10h40. Suivez le sur son site grâce à son tracker qui sera actualisé toutes les 10 minutes. A priori, son  passage vers Pier 39 devrait être vers midi.

Forcément, après s’être préparé intensivement à passer 70 jours en solitaire sur le Pacifique, ce challenge des 7 ponts est pour lui plutôt un amusement. C’est aussi, comme il se plait à le dire, savoir se contenter de plaisirs simples. Ce passionné et « go-getter » est accro au bonheur, et il a découvert à travers son parcours, que son bonheur á lui c’est à la fois le dépassement de soi et les plaisirs simples de la vie tels que regarder les oiseaux, prendre un verre avec des potes, serrer dans ses bras ceux que l’on aime á l’arrivée d’une longue traversée… Il est aime aussi vanter le fameux « American Dream » qui, dit-il, a rendu possibles beaucoup de ses projets.

Il se déplace pour faire des présentations de ses diverses expéditions et parler de l’aspect préparation (mentale, physique, design du bateau etc..) ainsi que de l’aspect environnemental et espère à travers ses récits en inspirer plus d’un à aller au bout de leur passion.

Merci Cyril… et bon vent !

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!