Article partenaire – Chaque situation est différente, cet article a été rédigé à titre informatif uniquement et les opinions mentionnées ici ne constituent pas des conseils financiers. MerciSF n’est pas responsable des éléments contenus dans cet article.

Lorsque je travaille avec des clients, je passe en revue l’ensemble de leur situation financière, y compris leurs assurances. Les deux assurances qui leur manquent le plus souvent sont l’Umbrella Insurance et la Life Insurance.

Umbrella Insurance

Qu’est-ce qu’une Umbrella insurance?
C’est une assurance responsabilité civile qui va au-delà de votre assurance habitation et automobile. Elle vous couvre vous et votre famille (y compris vos animaux de compagnie) si vous êtes poursuivis pour des dommages corporels ou matériels.

Vous êtes généralement couvert par votre assurance automobile à hauteur de 300 000 $. Ces 300 000 $ couvriront une partie des frais d’avocats et / ou le règlement de dommages et intérêts.

Que se passe-t-il si vous devez plus que ce montant ?
Vous pouvez être responsable à hauteur de la moitié de votre salaire pour les dix prochaines années et de certains de vos actifs. Si vous ne pouvez pas payer, vous ferez faillite.

Que vous gagniez ou non, il est possible de payer plus de 300 000 $ ne serait-ce qu’en frais d’avocat.

Si vous ne possédez pas de voiture, cela signifie probablement que vous n’êtes pas couvert du tout.

Qui a besoin d’une Umbrella insurance ?
Presque tout le monde, mais particulièrement si vous possédez une propriété, avez des économies, des enfants, des animaux domestiques, pratiquez des sports au cours desquels vous pouvez blesser d’autres personnes (ski, surf, etc.), avez un patrimoine de plus de 300 000 $, ou si vous n’avez pas de voiture.

Combien ça coûte ?
C’est assez bon marché ! Pour une couverture d’un million de dollars (le minimum que vous pouvez acheter), c’est environ 250 $ par an et environ 50 $ par la suite pour chaque million supplémentaire. Je vous recommande de souscrire une assurance suffisante pour couvrir l’ensemble de votre patrimoine.

Avec ce niveau de couverture, la compagnie d’assurance enverra ses avocats pour vous défendre.

Life Insurance

Qu’est-ce qu’une life insurance ?
L’objectif principal d’une life insurance – assurance décès en français – est de donner de l’argent à un bénéficiaire à votre décès. Il s’agit généralement de votre conjoint ou de vos enfants, mais il peut s’agir de n’importe qui. Les bénéficiaires ne paieront pas d’impôts sur l’argent reçu.

Une life insurance n’est PAS et ne doit PAS être un investissement !

Devriez-vous acheter une Life insurance ?
Si vous avez des enfants, oui très probablement – mais cela dépend de votre patrimoine, de votre salaire et d’autres paramètres. Le but est de s’assurer que si quelque chose vous arrive, ils n’auront pas de problèmes financiers. Voici un calcul rapide que vous pouvez faire par vous-même pour savoir de combien vous avez besoin :

Montant de vos dettes + Éducation (université des enfants) + (dépenses x nombre d’années dont vous avez besoin minimum) – (salaire de votre conjoint x nombre d’années dont vous avez besoin ) – vos économies.

Comment calculez-vous le nombre d’années dont vous avez besoin? C’est le nombre d’années jusqu’à ce que vos enfants puissent prendre soin d’eux-mêmes et travailler – en théorie, autour de 25 ans.

Quelles sont les différentes sortes de Life insurance ?
Il existe trois principales Life insurance. Vous pouvez ajouter différentes options à chacune d’entre elles, appelées “riders”. Ces produits ont de nombreuses options différentes et je ne peux pas couvrir toutes les possibilités ici. Je vais donc simplifier au maximum les explications.

Tout d’abord, vous ne devriez pas l’acheter via votre entreprise. Si vous perdez votre emploi suite à une maladie de longue durée et que vous décédez en raison de cette maladie, vous perdrez votre life insurance.

Consultez un professionnel pour choisir l’assurance dont vous avez besoin. Par professionnel, je ne parle pas de la personne qui vous vend la Life insurance !

  • Term life insurance : c’est celle que je recommande le plus, et de loin. C’est une assurance pour une durée limitée – 10 ans, 15 ans, 20 ans, etc. L’idée est d’en choisir une avec le nombre d’années nécessaires jusqu’à ce que vos enfants puissent prendre soin d’eux-mêmes.

C’est le type d’assurance la moins chère et une fois que vous avez suffisamment d’économies pour couvrir les années dont vous avez besoin, vous pourrez arrêter de la payer.

  • Universal life insurance : c’est une permanent life insurance ce qui signifie qu’elle durera jusqu’à votre décès. Elle offre plus de souplesse que la whole life insurance. Vous pouvez ajuster vos premiums (le montant que vous payez chaque mois ou chaque année) et votre death benefit (le montant qui sera versé à votre décès).

Tout comme avec la whole life insurance, vous avez un net cash value. Une partie de votre paiement sera «économisé» et vous pourrez le retirer (généralement après la retraite) ou emprunter avec cette somme comme collatéral.

Ce net cash value augmente avec le temps et vous paierez un impôt sur la plus-value si vous retirez l’argent.

  • Whole Life insurance : tout comme la Universal life insurance, elle a une death benefit mais les premiums sont fixes. Vous construisez également un net cash value.

Cette assurance est moins souple que l’Universal life insurance, mais plus stable et a généralement un rendement garanti (faible).

Je recommande l’universal/whole life insurance uniquement dans certains cas où l’un des conjoints ne travaille pas ou si la majeure partie du patrimoine de mon client est illiquide (immobilier). Je ne les recommande jamais comme investissement !

Combien ça coûte ?
Une Term life insurance pour quelqu’un de 30 ans, non-fumeur et en bonne santé devrait vous coûter environ 900 $ / an pour deux millions de dollars pendant 20 ans.

Universal/whole life insurance – cela varie tellement que c’est difficile à dire, mais un de mes clients a eu le devis suivant pour une whole life insurance :

  • Il a 27 ans, non-fumeur: 9 000 $ / an pour 950 000 $ de death benefit au début ; il pourra construire un net cash value égal à ce qu’il a contribué après un peu plus de 20 ans ; et il aura environ 1,3 million de dollars en death benefit à ce moment-là.

Lorsque vous souscrivez une assurance, regardez toujours les notes en bas de page et assurez-vous de bien comprendre ce que vous achetez. Il peut s’agir de produits complexes et n’oubliez pas l’inflation dans votre calcul… un million aujourd’hui n’est pas équivalent à un million dans 20 ans.

Guillaume Decalf de www.ouifinancial.com – info@ouifinancial.com

Après une carrière de 15 ans dans le secteur de la technologie, dont neuf aux États-Unis, Guillaume a changé de carrière en obtenant sa licence de conseiller financier et en créant Oui Financial, une entreprise spécialisée dans la planification financière et les investissements pour les Français et familles Franco-américaines aux États-Unis. Il est basé à San Francisco, Californie, mais sert ses clients partout aux États-Unis.

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!