Article partenaire – Isabelle Guglielmi est docteur en pharmacie et a créé le site AmerikSanté où elle décortique l’information sur la santé qui est entre autre chose liée à l’alimentation ; ce site est spécialement dédié aux francophones vivants aux Etats-Unis.
MerciSF n’est pas responsable des éléments contenus dans cet article.

Quand on arrive aux Etats-Unis, on est vite confronté à pas mal de nouveautés, et la première de nos préoccupations est certainement l’alimentation. Mais comme j’ai l’habitude de le dire, aux Etats-Unis, on trouve de tout : le meilleur comme le pire… Effectivement, le pire est bien là dans les rayons des supermarchés avec les aliments ultra-transformés qui sont sur toutes les étagères. Et les additifs ajoutés sont souvent bien pires que ceux retrouvés en France. Alors mieux vaut se diriger directement vers le meilleur.

Comment faire ?
Le réflexe est de se diriger vers les fruits et les légumes, mais là, on se heurte à un autre problème : les fruits et légumes sont souvent contaminés par des résidus de pesticides. Il est donc préférable de les acheter organic, c’est à dire BIO mais on verra que le bio n’est pas la seule alternative.
Pour vous aider à vous diriger en priorité vers les fruits et légumes organic ou standards les moins pollués, l’EWG une organisation environnementale, teste chaque année les produits les plus consommés et édite deux listes à partir de 40 000 échantillons collectés dans des supermarchés sur tout le territoire.

Le résultat :
– la Dirty Dozen ou les 12 fruits et légumes dans lesquels il a été retrouvé le plus de résidus de pesticides.
Dans ces produits près de 90% des échantillons ont révélé la présence de pesticides. On y retrouve même des pesticides qui sont depuis longtemps interdits en Europe, comme le dacthal ou l’atrazine.

– la Clean Fifteen ou les 15 produits où il y a le moins de résidus de pesticides.
Pour l’anecdote, en 2018, plus de 92% des échantillons de kale testés par l’EWG contenaient deux résidus de pesticides, et un échantillon en contenait 18 différents à lui tout seul !

Les fruits et légumes de la Dirty Dozen
On retrouve pratiquement chaque année les fruits suivants dans la liste Dirty Dozen : pommes, fraises, pêches, tomates etc … il est donc vraiment recommandé de consommer ces fruits et légumes dans leur version organic.

dirty dozen clean fifteen

En choisissant de consommer ces produits dans leur version « organic » , vous diminuez de façon significative votre exposition aux pesticides. Pour rappel, certains de ces pesticides ont été liés à des perturbations endocriniennes, au niveau de la thyroïde par exemple, mais aussi des troubles de l’attention, trouble du comportement, fatigue chronique, la maladie de Parkinson, leucémie, cancer etc etc. La liste est malheureusement très longue.
En consommant organic, d’autres études ont montré qu’en une semaine, les taux de pesticides dans les urines avaient diminué de 98%. Donc oui manger organic a son importance.

Et concernant la Clean 15 ?
On y retrouve les avocats, les oignons, le chou-fleur, etc… Pour des raisons budgétaires, il peut être intéressant de se diriger vers ces produits en conventionnel. On devrait a priori ne pas mettre trop de pesticides dans son assiette.

dirty dozen clean fifteen

Mais je voudrais attirer votre attention sur le label Organic : il est délivré par le Department of Agriculture, qui est l’équivalent de notre Ministère de l’Agriculture. Au delà des fruits et légumes, il offre de nombreuses assurances quant à la qualité des produits.

Avec un label organic, vous êtes aussi sûr de ne pas avoir de produits génétiquement modifiés. Concernant le lait, les viandes et les œufs, ce label vous assure aussi que les animaux n’ont pas reçu d‘antibiotiques ou d’hormones de croissance, ni n’ont été nourris avec des maïs transgéniques, mais avec de l’herbe pour les vaches.
Attention : il n’y a qu’un produit que vous ne trouverez pas organic aux Etats-Unis et il s’agit du poisson ! Le label organic n’a pas pu lui être délivré car les autorités compétentes n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur les standards.

Il existe bien d’autres labels pour les produits laitiers, les viandes et les œufs.

AmerikSanté – Isabelle Guglielmi est aussi l’auteur du livre  « Bien manger aux Etats-Unis« , qui vous permet de naviguer dans l’alimentation aux US en évitant les pièges de l’industrie alimentaire et des supermarchés. Il vous donne des indications sur les labels : organic, OGM, grass feed etc ..

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!