Article partenaire – partez à la découverte de l’esprit de contre culture qui prévaut à San Francisco et Oakland avec Alexis Orand et Virginie Goubier. MerciSF n’est pas responsable des éléments contenus dans cet article.

San Francisco, capitale de la contre culture
“I want to make the world a better place » ! Avant de devenir le gimmick préféré des entrepreneurs de la tech, cette petite phrase a inspiré des générations de rebels à San Francisco. Depuis toujours, la ville attire et fascine ceux qui veulent changer le monde.

La Beat Generation, le Flower Power, le Free Speech Movement, la Gay Pride ou encore les Black Panthers, la quasi totalité des mouvements contestataires américains ont vu le jour dans la baie de San Francisco. Depuis la Ruée vers l’or, la ville traîne une réputation d’avant garde et de tolérance à la transgression qui ont favorisé l’émergence de ces contre cultures. Nous avions envie de revenir sur les traces de cette histoire agitée, dans les quartiers de North Beach, Haight Ashbury bien sûr et le Golden Gate Park. Nous sommes aussi allés de l’autre côté du Bay Bridge, à Oakland, pour voir ce qu’il restait de cet esprit de contre culture aujourd’hui.

Alexis et Virginie, qui sommes nous ? Nous sommes deux réalisateurs installés à San Francisco avec une passion commune : raconter des histoires ! Nous produisons des documentaires pour les chaines de télévision françaises et des films pour les entreprises de la baie avec notre société Backbone Production.

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!