Article partenaire écrit par Guillaume Decalf de www.ouifinancial.com – MerciSF n’est pas responsable des éléments contenus dans cet article.

Création de votre entreprise
La première étape pour démarrer votre propre entreprise est de choisir votre structure. Il existe plusieurs types d’entités juridiques, mais les plus courantes pour les petites entreprises sont les suivantes :

Sole Proprietorship : il n’y a pas de distinction entre le propriétaire et l’entreprise. L’entreprise ne produit pas de déclaration de revenus et le profit ou la perte est transféré sur la déclaration de revenus du propriétaire. Si vous choisissez cette option, votre responsabilité personnelle serait illimitée, donc en cas de problème, vous serez responsable personnellement.

General Partnership : deux personnes ou plus, créent une entreprise ensemble. Ils se partageront les bénéfices, les pertes, les actifs et les obligations légales. Les profits et les pertes sont répercutés sur les déclarations de revenus des partenaires. À l’instar d’une entreprise à propriétaire unique, chaque associé a une responsabilité personnelle illimitée et est responsable de la totalité des dettes commerciales de la société.

Limited Liability Company : ce type d’entreprise peut avoir un ou plusieurs membres. Comme pour le General Partnership, les membres partagent les profits, les pertes, les actifs et les obligations légales. Les profits et pertes sont reportés dans les déclarations de revenus des membres. Les membres n’ont AUCUNE responsabilité personnelle – leurs avoirs personnels sont protégés des créanciers.

Protéger votre entreprise
Quel que soit le type de structure que vous choisissez, vous devez protéger votre entreprise. Si votre entreprise est poursuivie en justice, le procès peut prendre des années avant d’être résolu et vous pourrez faire faillite entre-temps, même si vous remportez le procès au final.
Vous aurez peut-être besoin de tout ou partie des assurances suivantes…

Soit une Professional Liability Insurance, soit une General Liability Insurance : la Professional Liability Insurance couvre la négligence liée à des services professionnels. La General Liability Insurance couvre les dommages corporels. Ils protègent votre entreprise de poursuites judiciaires, frais médicaux, honoraires d’avocat et de tout dommage dont vous êtes responsable.

Commercial Property Insurance : cette assurance protège les actifs physiques de votre entreprise (bâtiment, meubles, etc.)

Business owners Policy, or BOP : c’est une combinaison de différentes types d’assurances (propriété, responsabilité civile, etc.).

Commercial Auto Insurance : elle protège votre entreprise et employés contre les dommages et accidents liés aux véhicules.

Crime Insurance : elle protège votre entreprise contre le vol, la falsification de documents et d’autres types de crimes.

Business Income or Interruption Insurance : cette assurance peut couvrir les coûts en cas de fermeture temporaire de votre entreprise.

Commercial Umbrella Insurance : elle fournit une protection supplémentaire contre les dommages corporels et/ou matériels.

Cyber Liability Insurance : elle protège votre entreprise contre le vol de données, le piratage, etc.

Equipment Breakdown Insurance : elle protège votre entreprise contre les dommages et les coûts associés à une panne d’équipement (réseau informatique, équipement de production, etc.).

Workers’ Compensation Insurance : elle protège vos employés contre les accidents de travail.

Accounts Receivable Insurance : cette assurance couvre votre entreprise contre les pertes causées par l’impossibilité de recouvrer les paiements clients.

Vous devriez probablement avoir au moins une Professional Liability Insurance ou une General Liability Insurance si vous recevez des clients dans un magasin ou un bureau.

Merci Guillaume Decalf de Oui Financial www.ouifinancial.com