Les Français qui séjournent temporairement (moins de 90 jours) aux États-Unis sont autorisés à conduire avec leur permis de conduire français. Lorsqu’ils possèdent un titre de séjour aux États-Unis, ils doivent impérativement à l’issue de cette période, obtenir un permis de conduire américain en repassant les examens prévus par la législation locale (examens médicaux, code et conduite).

S’ils arrivent, déjà en possession d’une « green card », aucun délai n’est alloué, aucune conduite sans permis californien n’est autorisée.
Attention, il faut aller passer son permis avec son véhicule accompagné d’une personne qui a déjà le permis ou en conduisant avec son permis français.
Pour tout renseignement et démarche, il faut s’adresser au Department of Motor Vehicles (DMV). Les files d’attente sont longues, mais vous pouvez passer le code sans rendez-vous, dans la langue de votre choix, et recommencer jusqu’à trois fois dans la même journée !

L’épreuve de conduite en revanche se passe sur rendez-vous et vous en êtes dispensé si vous avez déjà obtenu par le passé un permis de conduire dans un autre état des Etats-Unis.
L’obtention du permis de conduire aux Etats-Unis ne coûte pas cher ($36 en janvier 2019).
Le permis vous fournit une pièce d’identité qui vous permet par exemple, de voyager sur des vols domestiques.

Astuce : si le bureau du DMV le plus près de chez vous est débordé et que vous n’arrivez pas à obtenir de rendez-vous pour passer votre permis rapidement, essayez dans une ville voisine.
Department of Motor Vehicles DMV : www.dmv.ca.gov Tel : 1-800-777-0133 FREE

Merci SFBA pour votre contribution à cet article

Subscribe To Our Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!