In this selection for teenagers from 9th grade (3ème) to 12th grade (Terminale), I have deliberately chosen not to include the great classics like “L’écume des jours”, “Vipère au poing” or “La gloire de mon père ”. You probably don’t need me to remember this!

I also preferred to offer a list by genre rather than by level. Thus, I offer four categories: fiction, historical fiction, mystery & crime, and graphic novels/theater. It is not an academic division between the different literary genres. Some books might even fall into more than one category. The sole purpose of this breakdown is to facilitate research by the adolescent and their parents.

This is the fourth article in this series of suggested readings which runs from kindergarten to 12th grade. If you missed the previous selections, find them by clicking on the respective links: the selection from kindergarten to CE1children from 3rd to 5thPre-teens from 6th to 8th.

Fiction Category

lecture francais ado 3Demandez-leur la lune de Isabelle Pandazopoulos – ”Pour Lilou, Samantha, Bastien et Farouk, le passage en seconde générale vient d’être refusé. Dans un de ces coins de France où même Internet ne passe pas, de quel avenir peuvent-ils rêver ? C’est alors qu’Agathe Fortin croise leur route. Jeune prof de français passionnée, elle propose de les préparer à un concours d’éloquence. C’est la première fois que quelqu’un croit en eux.”

La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker : “A la fin de l’été 1975, à Aurora, dans le New Hampshire, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, disparaît dans des conditions mystérieuses. Au printemps 2008, à New York, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur. Dans l’espoir de retrouver l’inspiration, il décide de se rendre à Aurora, auprès de son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays. C’est peu après le retour de Marcus à New York que tout bascule : le cadavre de Nola Kellergan est retrouvé dans la propriété d’Harry Quebert. Celui-ci, accusé du meurtre de la jeune femme, est immédiatement arrêté par la police. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener sa propre enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enlise et il fait l’objet de menaces.
Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé à Aurora durant l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès”

La petite fille de Mr Linh de Philippe Claudel – “C’est un vieil homme debout à l’arrière d’un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu’il s’appelle ainsi. Debout à la poupe du bateau, il voit s’éloigner son pays, celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l’enfant dort. Le pays s’éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l’horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnette.”

Chagrin d’école de Daniel Pennac – “Un livre de plus sur l’école, alors ? – Non, pas sur l’école ! Sur le cancre. Sur la douleur de ne pas comprendre et ses effets collatéraux sur les parents et les professeurs.”

Le combat d’hiver de Jean-Claude Mourlevat – “Quatre adolescents, évadés de leur orphelinat prison, reprennent la lutte perdue par leurs parents quinze ans plus tôt. Leur combat, hymne grandiose au courage et à la liberté, semble désespéré. Et pourtant…”

D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan – “ Encore aujourd’hui, il m’est difficile d’expliquer comment notre relation s’est développée si rapidement, et de quelle manière L. a pu, en l’espace de quelques mois, occuper une place dans ma vie. L. exerçait sur moi une véritable fascination. L. m’étonnait, m’amusait, m’intriguait, m’intimidait. (…) L. exerçait sur moi une douce emprise, intime et troublante, dont j’ignorais la cause et la portée.”

L’Absente de Claire Mazard – “Matilde l’est devenue brusquement. Et à l’âge de soixante ans, professeur de français retraitée depuis peu, entourée par ses enfants, son secret lui pèse de plus en plus. À dix-sept ans, Matilde a mis au monde une petite fille qu’elle n’a jamais tenue dans ses bras. Cette petite fille est née sous X.”

Les petites reines de Clémentine Beauvais –  “A cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont le malheur d’avoir gagné le « concours de Boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse, terminant respectivement Boudin d’Or, d’Argent et de Bronze. Comme elles n’ont pas l’intention de se lamenter sur leur sort, elles décident d’organiser un grand voyage à vélo, direction Paris, l’Elysée. L’idée ? Torpiller la garden-party du 14 Juillet ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attirerait l’attention des médias…  Un road-trip déjanté et comique, 100 % made in France, avec de la vraie cuisine du terroir et des colorants naturels.”

Le Club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia – “Michel Marini avait douze ans en 1959. C’était l’époque du rock’n’roll et de la guerre d’Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l’arrière-salle du bistrot, il a rencontré Tibor, Léonid, Sacha, Imré et les autres. Ces hommes avaient tous passé le Rideau de fer pour sauver leur vie. Ils avaient abandonné leurs amours, leur famille, leurs idéaux et tout ce qu’ils étaient. Ils s’étaient tous retrouvés à Paris dans ce club d’échecs d’arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre.
Cette rencontre bouleversa définitivement la vie de Michel. Parce qu’ils étaient tous d’incorrigibles optimistes.”

Le Rapport de Brodeck de Philippe Claudel – “ Je m’appelle Brodeck et je n’y suis pour rien. Je tiens à le dire. Il faut que tout le monde le sache. Moi je n’ai rien fait, et lorsque j’ai su ce qui venait de se passer, j’aurais aimé ne jamais en parler, ligoter ma mémoire, la tenir bien serrée dans ses liens de façon à ce qu’elle demeure tranquille comme une fouine dans une nasse de fer. Mais les autres m’ont forcé : « Toi, tu sais écrire, m’ont-ils dit, tu as fait des études. » J’ai répondu que c’étaient de toutes petites études, des études même pas terminées d’ailleurs, et qui ne m’ont pas laissé un grand souvenir. Ils n’ont rien voulu savoir : « Tu sais écrire, tu sais les mots, et comment on les utilise, et comment aussi ils peuvent dire les choses. Ça suffira. Nous on ne sait pas faire cela. On s’embrouillerait, mais toi, tu diras, et alors ils te croiront. »

Historical Fiction

lecture francais ado2Le tueur à la cravate de Marie-Aude Murail – “Grâce à quelques clics et une adresse mail bidon, Ruth Cassel a pu s’inscrire sur le site perdu-de-vue.com et y déposer une vieille photo de classe en noir et blanc trouvée dans les affaires de son père. La manip n’a qu’un seul but : l’aider à différencier les deux blondes aux yeux noisette sur la photo, Marie-Ève et Ève-Marie, respectivement la mère de Ruth et sa sœur jumelle, décédées à vingt ans d’intervalle.  Très vite, comme s’ils avaient attendu ce signal, des anciens de la terminale S3 se manifestent. L’ex-beau gosse de la classe, une prof de philo à la retraite, une copine des jumelles et, en prime, un grand-père dont Ruth ne soupçonnait pas l’existence, s’empressent de répondre. Tout pourrait s’arrêter là. Mais la photo de classe a réveillé de terribles souvenirs. Les e-mails évoquent un meurtre commis l’année de la terminale, celui d’Ève-Marie. Ils parlent d’un étrangleur récidiviste, le tueur à la cravate. Bien plus effrayant, ils mettent en cause l’une des personnes que Ruth aime le plus au monde, son propre père, Martin Cassel.”

Oedipe roi de Didier Lamaison – “En arrivant dans une cité harcelée par les vieux démons de la peur et de la division, Oedipe a ouvert les portes et les cœurs. Il a naturellement été fait roi. Personne ne sait d’où il vient. Le sait-il lui-même ? Une enquête haletante va révéler une vérité si effrayante qu’Oedipe roi de Sophocle est devenu, au fil des siècles, la mère de toutes les tragédies, celle qui porte en elle tous les modèles du roman noir. “

Pars vite et reviens tard de Fred Vargas – “Ce sont des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d’appartements, dans des immeubles situés d’un bout à l’autre de Paris. Une sorte de grand 4 inversé, muni de deux barres sur la branche basse. En dessous, trois lettres : CTL. A première vue, on pourrait croire à l’œuvre d’un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. De son côté, Joss Le Guern, le Crieur de la place Edgar-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages, d’incompréhensibles annonces accompagnées d’un paiement bien au-dessus du tarif. Un plaisantin ou un cinglé ? Certains textes sont en latin, d’autres semblent copiés dans des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Mais tous prédisent le retour d’un fléau venu du fond des âges…”

Un avion sans elle de Michel Bussi – “23 décembre 1980. Un crash d’avion dans le Jura. Une petite libellule de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent. La justice tranche : elle sera Emilie Vitral. Aujourd’hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ? Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu’il s’apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu’il referme aussitôt, assassiné.  Il ne reste plus qu’un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité… “

Seules les bêtes de Colin Niel – “Une femme a disparu. Sa voiture est retrouvée au départ d’un sentier de randonnée qui fait l’ascension vers le plateau où survivent quelques fermes habitées par des hommes seuls. Alors que les gendarmes n’ont aucune piste et que l’hiver impose sa loi, plusieurs personnes se savent pourtant liées à cette disparition. Tour à tour, femmes et hommes prennent la parole et chacun a son secret, presque aussi précieux que sa vie.”

Entre deux mondes de Olivier Norek – “Adam a découvert en France un endroit où l’on peut tuer sans conséquences.”

Les 100 visages de Soryann Nesh de Maxime Fontaine – “Dans une petite rue de Montmartre, si vous regardez attentivement entre les numéros 48 et 49, une trappe mène à une curieuse agence : celle du meilleur détective de Paris. Le secret de son propriétaire Soryan Nesh ? Une fabuleuse collection d’objets magiques qui lui permet d’incarner d’illustres personnages au fil de ses affaires, en fonction des périls qu’il doit affronter… Après que l’imprévisible Soryan a fait une entrée aussi fracassante qu’intrigante chez Thomas, l’adolescent se retrouve entraîné malgré lui dans une enquête incroyable. Il découvre l’étonnant pouvoir du détective… ainsi que celui d’Alexandra, sa jeune et jolie assistante. D’incarnation en incarnation, c’est un univers nouveau, fascinant, mais aussi très dangereux, qui s’ouvre à Thomas. Il comprend vite que la capacité de devenir un autre peut avoir de lourdes conséquences et réclamer un sombre prix à payer…”

Adèle Blanc Sec, Adèle et la bête de Jacques Tardi – “Dans ce premier épisode des Aventures Extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, nous faisons connaissance avec la célèbre héroïne de Tardi. Dotée d’une personnalité hors du commun, Adèle nous entraîne dans un univers mystérieux (dans lequel Paris occupe une place de choix), peuplé de monstres et d’êtres étranges, qui fera le succès de cette série.”

Les enquêtes de Logicielle de Christian Grenier – “Programmé pour tuer ? L’Omnia 3, un ordinateur très sophistiqué, totalise déjà six victimes. L’inquiétante machine est-elle seule responsable de cette incroyable série de meurtres ? La jeune policière Logicielle en doute. Mais derrière l’écran se cache un adversaire aussi inattendu que dangereux…”

L’assassin est au collège de Marie-Aude Murail : “ Au collège Saint-Prix, un professeur a retrouvé son casier forcé et ses copies corrigées avec du sang humain… Avertissement ou mauvaise plaisanterie ? L’inspecteur Berthier charge le chasseur d’énigmes Nils Hazard et sa petite amie Catherine Roque de mener une enquête discrète sur le terrain. Notre étruscologue distingué se fait passer pour le nouveau prof d’histoire-géo, pendant que Catherine se fait embaucher aux cuisines. Avec 280 suspects sur les bras, dont un directeur à moitié fou, un concierge un peu simplet et tous les lascars de la troisième, Nils va devoir redoubler d’efforts pour démasquer le coupable…”

Mystery and Crime

lecture francais ado1Amis, entends tu de Béatrice Nicodème – “Nantes,1943. Au plus fort de l’Occupation allemande, Félix, treize ans, rêve de rejoindre un réseau de résistance. Une sombre histoire de dénonciation va lui permettre de faire la preuve de son courage et de sa détermination. Ne faisant confiance à rien ni à personne, sinon à lui-même, Félix se lance à corps perdu dans une enquête qui l’amènera à regarder d’un autre œil tous ses proches.”

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys – “Lina est une jeune Lituanienne comme tant d’autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d’art. Mais un nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l’arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d’un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l’amour des siens et son audace d’adolescente. Dans le camp, Andrius, 17 ans, affiche la même combativité qu’elle.”

Cris de Laurent Gaudé – “ Ils se nomment Marius, Boris, Ripoll, Rénier, Barboni ou M’Bossolo. Dans les tranchées où ils se terrent, dans les boyaux d’où ils s’élancent selon le flux et le reflux des assauts, ils partagent l’insoutenable fraternité de la guerre de 1914. Loin devant eux, un gazé agonise. Plus loin encore, retentit l’horrible cri de ce soldat fou qu’ils imaginent perdu entre les deux lignes du front,  » l’homme-cochon « . A l’arrière, Jules, le permissionnaire, s’éloigne vers la vie normale, mais les voix de ses compagnons d’armes le poursuivent avec acharnement. Elles s’élèvent comme un chant, comme un mémorial de douleur et de tragique solidarité. “

Le trou d’obus de Jacques Tardi – une Bande-dessinée sur la première guerre mondiale constituée de très courtes histoires du front

La Seine était rouge de Leïla Sebbar – Paris, 17 octobre 1961. La fin de la guerre d’Algérie est proche. En réponse au couvre-feu imposé aux Algériens par Maurice Papon, alors préfet de police, le FLN organise à Paris une manifestation pacifique. La police charge : violences, arrestations massives, matraquages, meurtres, Algériens jetés dans la Seine. Nanterre, 1996. Amel a seize ans. Elle entend parfois sa mère et sa grand-mère discuter de choses graves dans une langue, l’arabe, qu’elle comprend mal. Quand elle pose des questions, les femmes se dérobent. Avec Orner, journaliste algérien réfugié, et grâce au film documentaire de Louis, fils d’une Française ayant adopté la cause algérienne, elle cherche à comprendre”

Un sac de billes de Joseph Joffo – “ Paris, 1941. La France est occupée. Joseph et Maurice, deux frères juifs âgés de dix et douze ans, partent seuls sur les routes pour tenter de gagner la zone libre.”

Be safe de Xavier-Laurent Petit – “ Il y a quelques semaines encore, je grattais la guitare avec Jeremy dans le garage. On se rêvait en rockstar pendant que P’pa, couché dans le cambouis, trafiquait ses moteurs. Il a fallu qu’on croise les sergents recruteurs, sur le parking du supermarché, un jour où on avait soif de Coca. Ils ont promis à Jeremy qu’il aurait un bon job, qu’il construirait des ponts. Alors il a signé. « Le soldat spécialiste de première classe Jeremy O’Neil est définitivement affecté à la compagnie Sygma du 3ème bataillon du 504e régiment de parachutistes de la 82e division aéroportée », dit le papier. En clair, ça veut dire que Jeremy part là-bas. Là où la guerre fait rage. Il y va pour tuer ou pour se faire tuer. On ne va pas le revoir avant des mois. Il a promis de m’écrire. Et tous ses mails, il les termine par cette formule : Be safe. Reste en vie.”

Constance, Journal d’une jeune fille aux premiers temps de la Nouvelle-Angleterre de Patricia Clapp – “ Novembre 1620 : les passagers du Mayflower atteignent l’Amérique. A son bord, Constance regrette déjà Londres. Dans son journal, elle raconte la famine, les ravages du scorbut, la peur des Indiens et la brutalité des premiers bâtisseurs de la Nouvelle-Angleterre.”

Il était une fois dans l’est par Audrun –  “Anna avait sept ans quand le mur de Berlin est tombé. Elle vivait avec sa famille à Fürstenwalde, une petite ville d’Allemagne de l’Est. Grandir en RDA comme Anna, cela voulait dire jouer avec la même peluche Pittiplatsch que ses copains, se régaler de saucisses en bocal d’Halberstadt, faire des heures de queue pour avoir un kilo de bananes et s’extasier devant une voiture Trabant qui brinquebale ; c’était aussi rêver de porter le foulard bleu des jeunes pionniers et surtout apprendre à apprécier l’ordre et les limites à ne pas dépasser… De ses premières années à l’Est, Anna a gardé des sentiments mêlés, un «musée d’enfance » en désordre qu’elle nous propose de visiter.”

Inconnu à cette adresse de Kathrine Kressmann Taylor – “Ils sont tous deux allemands. L’un est juif, l’autre non, et leur amitié semble indéfectible. Ils s’expatrient pour fonder ensemble une galerie d’art en Californie mais, en 1932, Martin rentre en Allemagne. Au fil de leurs échanges épistolaires, Max devient le témoin impuissant d’une contamination morale sournoise et terrifiante : Martin semble peu à peu gagné par l’idéologie du IIIe Reich. Le sentiment de trahison est immense ; la tragédie ne fait que commencer…”

Graphic novels/theater category

lecture francais adoCorto maltese Tome 1, La ballade de la mer salée d’Hugo Pratt – 1913, Océan Pacifique. A la veille de la Première Guerre mondiale, Corto Maltese s’associe au Moine, le mystérieux chef d’une bande de « pirates » avec laquelle, à partir de l’île cachée d’Escondida, il va écumer les mythiques mers du sud.”

Brouillard au pont de Tolbiac de Léo Malet – “ Les Nouveaux Mystères de Paris : 13e arrondissement, Années 1950. Dans les brumes parisiennes du XIIIe arrondissement, Nestor Burma est rattrapé par son passé : une jeune gitane des rues le guide vers l’hôpital de la Salpêtrière où il découvre le cadavre de son ancien camarade de lutte. Il est loin le temps où« Dynamite Burma » fréquentait la cellule anarchiste du quartier. Reconverti dans la fausse monnaie et la ferraille, le mort continuait, lui, à vivre dangereusement, menacé par la bande de l’attentat du pont de Tolbiac, une affaire sanglante jamais élucidée. Le privé a beau se vanter de « mettre le mystère K.-O. », comme l’indique sa plaque de détective, il ne peut rien contre le jeu de massacre qui s’annonce. D’autant qu’il est prompt à s’émouvoir face à Bélita, la femme-enfant égarée sur son chemin. “

Aldobrando de Gipi, Luigi Critone – Avant de « descendre combattre à la Fosse » le père d’Aldobrando sachant son heure venue, le confia à un mage. Celui-ci devrait le protéger et l’éduquer jusqu’à ce qu’il soit en âge de découvrir le vaste monde. Quelques années plus tard, voilà que la préparation d’une potion tourne au drame. Grièvement blessé à l’œil par un chat qui ne voulait pas bouillir, le mage demande à son jeune protégé d’aller en urgence lui quérir l’Herbe du loup. Mais comment peut-on se débrouiller en botanique alors que l’on a jamais mis un pied dehors et que l’on tombe né à né avec l’assassin du fils du Roi de Deux Fontaines ? “

Flipette et vénère de Lucrèce Andreae – “ Le monde actuel, sa complexité, son absurdité, ses horreurs… Flipette, c’est Clara. Mesurée et réfléchie, elle est tétanisée, incapable de trouver du sens à sa pratique de photographe. Vénère, c’est Axelle. Plus prosaïque, elle préfère se retrousser les manches et aller au front. Les disputes entre les deux sœurs reflètent la souffrance d’une génération qui oscille entre résignation et espoir obstiné.”

Incroyable de Zabus, Hippolyte – “ En Belgique, dans les années 1980, Jean-Loup vit en compagnie de son père. Le petit garçon souffre de TOC liés à un cruel manque de confiance en lui et à une certaine solitude due à l’absence de sa mère. Doté d’une grande imagination, doué d’un talent de conteur, il se construit pourtant son propre univers avec beaucoup de fantaisie… Mais comment raconter des histoires aux autres quand on est hypocondriaque ? Comment peut-on tout simplement trouver sa place dans la société alors qu’on est différent des autres ? “

La frange:  histoire des arnaqueurs de Falter City de Pat Grant et Fionn McCabe – “ Quiconque est prêt à se salir peut aussi s’enrichir. Dans une ville marécageuse et dystopique, deux frères découvrent le règne du profit et de l’opportunisme, au coeur d’une ruée vers la fortune impitoyable et sans vergogne. Mais de la horde qui se précipite vers les marais, ou de celle qui cherche à tout prix à les fuir, qui est le plus malin ou le moins fou ?”

Le cahier de Leïla: De l’Algérie à Billancourt  de Valentine Goby – “1963 : la famille de Leïla vient de rejoindre le père, ouvrier des usines Renault à Billancourt. Dans ses montagnes de Kabylie, Leïla attendait cet instant depuis toujours. Dans son journal intime, elle nous raconte la découverte de ce nouveau pays, ses joies, ses peines, avec toujours, dans le cœur, le souvenir de son pays natal.”

Le Dieu du carnage de Yasmina Reza (Théâtre) –  “Deux couples, parents respectifs de deux collégiens, tentent de résoudre à l’amiable un conflit entre leurs enfants… Peu à peu, le vernis craque, et sous les apparences lisses, les passions se déchaînent et les deux couples finiront par s’entre-déchirer sous les hurlements de rire du public !”

Chaque soir à onze heures de Eddy Simon, Camille Benyamina, Guillaume Blackburn – “Paris 2014, on y suit le parcours de Willa, habituée à frayer avec la jeunesse dorée et superficielle des beaux quartiers de la capitale, jusqu’à la Villa des Brouillards perdue au fin fond de Montmartre. Dans cet endroit hors du temps, comme bloqué en plein XIXème siècle, elle fait la connaissance de Marni, une jeune pianiste aveugle et de son frère, le sombre Edern. Après la disparition de leurs parents, le frère et la sœur s’y sont comme reclus, bloqués par les lourds secrets de famille et depuis peu victimes d’un maître chanteur. Touchée par Marni et séduite par Edern, Willa décide de percer les mystères de la Villa des Brouillards. “

Agito Cosmos de Olivier Milhaud – “Le monde du silence et celui des étoiles se sont donné rendez-vous dans TCHÔ ! L’AVENTURE… D’un côté, les membres d’équipage du SS Robin Suzumiya. Embarqués par le capitaine Spöring dans une mission d’exploration des fonds marins et de collecte des vestiges de la civilisation humaine, cela fait déjà quelques temps qu’ils sont en mission sans en connaître le véritable but. Loin à la surface, dans son village sur pilotis, le jeune Alfonsino s’apprête à passer l’épreuve initiatique du gratte-coque. Au fond de la mer, il est attiré par une pierre luminescente qui scellera son destin… Il y a aussi la jolie Agnès, tenue en vie dans une sphère de liquide par un savant peu scrupuleux, et que tente de sauver Duncan Dimanche. Ils ne le savent pas encore, mais les destins de ces héros vont bientôt se croiser… “

To obtain these books, several options:

  • bookstore here in Oakland for leafing through, digging, looking, smelling books to let yourself be seduced in real life by an illustration, the feel of paper, the smell that escapes the pages you turn.
  • Bookotroc, a service that allows you to exchange your books in French with other readers through a barter system. The principle is simple, you earn points by sending your books or magazines, then order new books with your points. And so on!
  • Decitre bookstore delivers internationally
  • And finally, what better for Christmas than to receive under the tree books sent directly by the family.

You can find new children’s literature selections on the dedicated page of my websitewww.ateliersdemilie.com

Find Emilie’s  advice for the education of your bilingual children on the Education pages of MerciSF.com

Subscribe to our Newsletter Receive the Latest News from MerciSF

You have Successfully Subscribed!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos de MerciSF

You have Successfully Subscribed!